•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : la situation se stabilise en Abitibi-Témiscamingue

Une main recouverte d'un gant médical bleu tient un goupillon pour prélever un échantillon dans la narine d'une personne.

Dans la région, 64 cas sont actifs. C'est un de moins que le bilan précédent (archives).

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

L’Abitibi-Témiscamingue compte quatre nouveaux cas de COVID-19. Au cours des dernières 24 heures, deux nouveaux cas se sont ajoutés à Rouyn-Noranda et deux cas au Témiscamingue.

La santé publique régionale indique que deux personnes sont hospitalisées en raison du virus, mais qu'elles ne se trouvent pas aux soins intensifs.


Analyse de la dernière semaine

La situation s’est stabilisée en Abitibi-Témiscamingue au cours de la dernière semaine. Sept éclosions sont toujours en cours, mais aucune ne s’est ajoutée dans les sept derniers jours.

La majorité des cas détectés cette semaine ne semblent pas liés à des variants selon les premières analyses de criblage.

À ce jour, 193 cas soupçonnés ou confirmés de variant du coronavirus sud-africain ont été découverts en Abitibi-Témiscamingue.

Environ 180 personnes sont actuellement en isolement préventif, comparativement à plus de 300 à la même période la semaine dernière.

Répartition des cas actifs :

  • MRC de la Vallée-de-l'Or : 28
  • MRC de Rouyn-Noranda : 24
  • MRC de Témiscamingue : 10
  • MRC d'Abitibi : moins de 6
  • MRC d'Abitibi-Ouest : 0

Couvre-visage et distanciation physique

Depuis jeudi, le port du masque est obligatoire lors des activités extérieures, même lorsque la distanciation de deux mètres est respectée entre les membres de bulles familiales différentes.

Ce qui veut dire que vous prenez une marche sur le trottoir : port du masque. Vous faites une promenade en vélo avec votre voisin : port du masque. C'est le port du masque à l’extérieur maintenant qui s’applique à l’exception du moment où vous êtes seul ou avec votre bulle familiale exclusivement, a expliqué la présidente-directrice générale du CISSS-AT Caroline Roy en point de presse jeudi.

Les organisations de loisirs et de sports en Abitibi-Témiscamingue ont aussi suspendu leurs activités en raison de nouvelles mesures. Plusieurs se disent agacés par la période d’incertitude à la suite des annonces du gouvernement en début de semaine. Ils attendaient des précisions avant de confirmer l’annulation des activités.

La modification de la mesure de distanciation entre les bulles familiales, qui passent de 1,5 mètre à 2 mètres, demande une réorganisation dans les salles de spectacles et de cinéma. Des personnes qui avaient acheté des billets pour un spectacle pourraient ne pas pouvoir y assister.

Vaccination

La campagne de vaccination a connu un ralentissement dans la région au cours des derniers jours.

En Ontario, 4227 nouveaux cas et 18 morts de plus sont confirmés vendredi.

Le Québec rapporte 1683 nouveaux cas confirmés de COVID-19 et 8 décès supplémentaires.

Un cas de COVID-19 a par ailleurs été confirmé à l'école Saint-Joseph de Val-d'Or. Les parents des enfants ayant été en contact avec ce cas ont reçu ou recevront un appel téléphonique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !