•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pas de procès avant 2022 pour René Kègle accusé de trois meurtres

Photo de profil Facebook de René Kègle

René Kègle était âgé de 38 ans au moment de son arrestation en octobre 2018.

Photo : Facebook

Radio-Canada

Le procès de René Kègle, accusé des meurtres d'Ophélie Martin-Cyr, de Jean-Christophe Gilbert et de Steve Lamy, n’aura pas lieu avant 2022, soit plus de trois après les faits qui lui sont reprochés. La décision a été rendue publique vendredi, au palais de justice de Trois-Rivières.

Ce délai est attribuable à la difficulté de la défense à trouver un expert psychiatre pour effectuer une analyse de la responsabilité criminelle de l’accusé.

L’avocate de l’accusé, Me Annie-Sophie Bédard, a expliqué qu’elle a enfin trouvé un expert, mais que celui-ci ne pourra pas procéder à l’expertise avant novembre et l’aura complétée pour le 15 décembre 2021.

Le dossier a donc été remis au terme des assises du 9 décembre en espérant que l’analyse puisse être livrée quelques jours plus tôt. Dans les circonstances, le procès ne pourra donc pas se tenir avant 2022.

René Kègle a été arrêté en octobre 2018, quelques jours après la découverte du corps d’Ophélie Martin-Cyr, une jeune femme de 19 ans, dans un champ de Yamachiche.

Les corps de deux hommes, l’entrepreneur trifluvien en construction Steve Lamy et le résident de Massueville en Montérégie Jean-Christophe Gilbert, avaient été trouvés dans une voiture calcinée quelques kilomètres plus loin, dans le secteur Sainte-Marthe, à Trois-Rivières.

Meurtre d'Ophélie Martin-Cyr : entente pour le coaccusé de René Kègle?

Une entente est sur le point de se conclure dans le dossier de Francis Martel, le coaccusé de René Kègle pour le meurtre d'Ophélie Martin-Cyr.

De retour devant la Cour supérieure du Québec vendredi matin, les avocats ont convenu que l'accusé sera prêt à prendre une position définitive le 10 septembre prochain.

L'homme dans la trentaine fait notamment face à une accusation réduite d'homicide involontaire.

D’après les informations d’Amélie Desmarais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !