•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La reprise des vols de PAL Airlines accueillie avec soulagement en Atlantique

Un avion de la compagnie PAL Airlines dans le ciel.

Un avion de la compagnie PAL Airlines

Photo : PAL Airlines

Radio-Canada

Les activités aéroportuaires semblent en voie de reprendre lentement, mais sûrement dans l’est du pays. Jeudi, c’était au tour du transporteur PAL Airlines d’annoncer des liaisons vers 11 destinations dans les provinces de l’Atlantique et au Québec.

Dès le 31 mai, les voyageurs auront la possibilité de trois vols par semaine entre Fredericton au Nouveau-Brunswick et Deer Lake ou Saint-Jean, à Terre-Neuve-et-Labrador.

À compter du 2 août, il y aura trois vols par semaine entre Halifax en Nouvelle-Écosse et Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard.

Les voyageurs quittant Halifax auront aussi le choix de plusieurs vols par semaine vers Deer Lake et Goose Bay (Terre-Neuve-et-Labrador) ou Sydney (Nouvelle-Écosse) à partir du 31 mai, ou vers Saint-Jean au Nouveau-Brunswick dès le 2 août.

Également le 2 août, PAL Airlines offrira trois liaisons par semaine entre Ottawa et Halifax, et trois autres entre Montréal et Bathurst au Nouveau-Brunswick.

Monette Pasher.

Monette Pasher, directrice générale de l’Association des aéroports du Canada atlantique, explique que l'industrie doit se préparer à une réouverture dès que ce sera sécuritaire de le faire.

Photo : Association des aéroports du Canada atlantique

À l’Association des aéroports du Canada atlantique, qui représente 13 aéroports dans les quatre provinces de l’est du pays, on se réjouit de la décision de PAL Airlines d’élargir son offre de services.

C’est un signe encourageant pour nos aéroports et pour la reprise du transport aérien dans notre région.

Une citation de :Monette Pasher, directrice générale de l’Association des aéroports du Canada atlantique

Monette Pasher rappelle que certaines de ces liaisons interrégionales en Atlantique ont été parmi les premières à être suspendues au printemps dernier à cause de la pandémie.

À Charlottetown, le retour des vols en provenance et à destination d’Halifax marque la reprise d’une liaison clé pour la capitale de l’Île-du-Prince-Édouard.

Doug Newson, le président-directeur général de l’aéroport de Charlottetown, souligne que l’ajout d’un vol direct entre l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve est à l’étude, mais qu’aucune entente n’a encore été conclue.

Doug Newson, directeur général de l'aéroport de Charlottetown.

Doug Newson, directeur général de l'aéroport de Charlottetown

Photo : Radio-Canada

Selon les autorités aéroportuaires, l'aéroport de Charlottetown a vu passer 81 % moins de passagers en 2020, comparativement à l'année précédente.

À Bathurst, au Nouveau-Brunswick, la direction de l'aéroport régional, privé de vols commerciaux depuis la suspension des vols d'Air Canada vers cette destination en mars 2020, accueille avec soulagement l’annonce d’une nouvelle liaison avec Montréal.

Ça fait plus qu'un an que le monde ne peut pas voyager d'ici. Il faut que le monde descende soit à Moncton, soit à Halifax pour prendre l'avion, rappelle Shawn Patterson, président du conseil d'administration de l'aéroport régional de Bathurst.

L'enseigne de l'aéroport partiellement enfouie sous la neige.

L'aéroport régional de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, le 11 mars 2021

Photo : Radio-Canada / François Vigneault

À l'aéroport de Charlo, un peu plus au nord, on est vivement déçus d'être laissés de côté. Ce petit aéroport néo-brunswickois est l’un des rares en Atlantique qui ont connu une croissance en 2020, malgré la COVID-19.

Une liaison avec Montréal est ce que l’aéroport réclamait à PAL Airlines, avant même que le transporteur ne mette fin à sa liaison régulière entre Charlo et Wabush, au Labrador, à la fin de la dernière année. Depuis, il n'y a pas eu de nouvelles discussions entre les deux parties.

Reprise des services d’autres compagnies aériennes

Établi à Terre-Neuve depuis 1974, PAL Airlines possède une flotte d’appareils de Havilland Canada DHC-8, communément appelée Dash 8. Une cinquantaine de passagers à la fois peuvent monter à bord.

D’autres transporteurs aériens qui avaient suspendu de nombreux vols vers l’Atlantique en 2020 ont annoncé ces dernières semaines l’élargissement imminent de leur offre de services vers la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick, l’Île-du-Prince-Édouard et Terre-Neuve-et-Labrador.

En mars, WestJet a confirmé son retour dans les aéroports de Charlottetown, Fredericton, Moncton, Sydney et Saint-Jean à Terre-Neuve.

Des vols d'Air Canada partant de Toronto et Montréal pour se rendre en Nouvelle-Écosse, au Nouveau-Brunswick et à Terre-Neuve-et-Labrador reprendront également ce printemps.

Le transporteur à bas prix Flair Airlines offrira quant à lui des vols directs entre Halifax et Montréal à partir du 1er juillet.

D’après les renseignements de Gabrielle Drumond et de François Vigneault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !