•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des centaines de Bas-Laurentiens présents pour la vaccination sans rendez-vous

Des gens en file se font remettre des coupons.

Des centaines de personnes ont fait la file vendredi matin à Rimouski afin de réserver leur place pour recevoir une première dose du vaccin d'AstraZeneca.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

Michaële Perron-Langlais

Des centaines de Bas-Laurentiens âgés de 55 ans et plus ont fait la file devant les centres de vaccination de Rimouski et de Rivière-du-Loup vendredi matin, afin d’obtenir un coupon pour recevoir une première dose du vaccin contre la COVID-19 d’AstraZeneca.

À Rimouski, le premier en ligne était Tony Bernier, arrivé sur place vers 4 h 15. C’est important pour la santé et pour la prévention. Je garde mon père qui a 84 ans, alors je ne peux pas prendre de chance, explique-t-il.

M. Bernier n’est pas le seul à s’être rendu devant le centre de vaccination avant même le lever du soleil. J’ai triché un petit peu pour le couvre-feu, je suis partie de chez nous à 4 h 57, admet une citoyenne après avoir reçu son coupon.

La distribution des coupons indiquant l’heure à laquelle le détenteur doit revenir pour recevoir son vaccin a débuté à 6 h.

Gros plan sur les mains d'un homme qui distribue des coupons de vaccination.

Quelques centaines de places de rendez-vous pour recevoir le vaccin AstraZeneca étaient toujours disponibles vendredi matin à 8 h.

Photo : Radio-Canada / Simon Turcotte

L'ensemble des 530 coupons disponibles à Rimouski pour la journée de vendredi ont été remis, alors que 730 des 800 places disponibles avaient trouvé preneurs en fin d'après-midi à Rivière-du-Loup, selon le CISSS du Bas-Saint-Laurent.

L'injection des doses de vaccin continue jusqu'à 20 h vendredi. La vaccination sans rendez-vous se poursuit samedi et dimanche à Rimouski et Rivière-du-Loup.

Au total, 4500 Bas-Laurentiens pourront recevoir une dose de vaccin de cette façon d'ici à dimanche.

Un peu plus de 19 % de la population du Bas-Saint-Laurent a reçu une dose de vaccin depuis le début de la campagne de vaccination, soit environ 38 000 personnes.

On a pu avoir les coupons pour 9 h 30 aujourd’hui, alors on est très heureux, se réjouit Suzanne Desjardins.

On dit une chance sur 100 000 avec le vaccin, pour provoquer un effet thrombogène, tandis que moi, avec les comorbidités que j’ai, c’est un risque de mortalité de 1 sur 10 avec la COVID, alors je ne me suis pas posé la question très longtemps, ajoute Mme Desjardins.

Une femme avec un masque montre son coupon à la caméra.

Suzanne Desjardins se réjouit d'avoir pu mettre la main sur un coupon lui permettant de recevoir une première dose du vaccin d'AstraZeneca vendredi.

Photo : Radio-Canada / Michaële Perron-Langlais

À partir de lundi, le vaccin d'AstraZeneca sera offert aux 55 ans et plus sur rendez-vous, dans toutes les MRC du Bas-Saint-Laurent. Il est déjà possible de réserver sa place sur le portail Clic Santé ou, en cas de problème, par téléphone au 1 877 644‑4545.

Vendredi matin, certains centres de vaccination de la région affichaient toutefois déjà complet. Le CISSS indique que d'autres doses du vaccin d’AstraZeneca sont attendues lundi, ce qui permettra d'ajouter de nouvelles disponibilités.

En ce qui concerne les autres vaccins, la prise de rendez-vous est ouverte depuis jeudi pour les 60 ans et plus au Bas-Saint-Laurent. Vendredi matin, aucune plage horaire n’était disponible avant mai.

Par ailleurs, alors que la campagne de vaccination s'accélère dans la région, le CISSS du Bas-Saint-Laurent souhaite recruter du personnel.

D’ici la fin septembre, le CISSS du Bas-Saint-Laurent estime devoir pourvoir plus de 30 000 quarts de travail afin de répondre aux besoins de la campagne de vaccination.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !