•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Finances, tourisme, opioïdes : les réponses des partis à 5 enjeux électoraux au Yukon

Une pancarte collée sur une fenêtre annonçant qu'il est possible de voter à cet emplacement.

Une pancarte indiquant un bureau de vote.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Stéphanie Rousseau

Alors que les électeurs du Yukon seront appelés aux urnes lundi, Radio-Canada a posé une série de questions sur cinq enjeux aux principaux partis. Voici leurs réponses.

Note : Les réponses des partis ont été éditées par souci de concision et de clarté.

1. Les finances du Yukon dépendent principalement du gouvernement fédéral, comment votre parti a-t-il l'intention de devenir plus autonome d’Ottawa sur le plan économique?

Parti libéral : Le gouvernement libéral du territoire a fait des investissements pour accroître et soutenir le secteur des technologies et de l’innovation. Avec nos partenaires, nous avons créé NorthLight Innovation, le premier groupe du genre dans le Nord et nous avons conclu une entente avec un fonds de capital-risque pour former et offrir du mentorat aux entrepreneurs et aux petites entreprises du Yukon. Nous prévoyons de terminer la ligne de fibre optique Dempster, qui fournira un accès additionnel à Internet. Notre parti veut également soutenir les arts, la culture et les industries créatives avec un partenariat avec le secteur privé pour construire un nouveau complexe sportif et un nouveau centre des congrès. La mise en œuvre de notre stratégie Our Clean Future, qui vise à contrer les changements climatiques, devrait aussi créer de bons emplois verts et des débouchés.

Un camion transporte du minerai dans une mine à ciel ouvert.

L'économie du Yukon repose en grande partie sur l'extraction minière. La mine Minto au Yukon est située près de Pelly Crossing et extrait principalement du cuivre.

Photo : Capstone Mining

Parti du Yukon : Un gouvernement du Parti du Yukon sera extrêmement prudent avec les finances publiques et sur l’endettement. Nous ferons croître l'économie ce qui rendra le territoire plus durable et autosuffisant. Un gouvernement du Parti du Yukon appuiera aussi une plus grande autonomie pour le territoire pour diminuer la dépendance envers le gouvernement du Canada et les transferts fédéraux.

Nouveau Parti démocratique : Notre économie doit fonctionner pour tout le monde, pas seulement les plus fortunés. Avec un salaire minimum sous le seuil de la pauvreté en pleine crise du logement, il faut du changement. Nous allons augmenter le salaire minimum et demander aux personnes qui gagnent plus de 250 000 $ de contribuer un peu plus. C'est une question d'équité et ça va aussi nous rendre plus indépendants d'Ottawa. Nous allons aussi assurer plus de certitude pour les investisseurs dans le secteur minier en modernisant les lois du Yukon dont certaines datent de plus d'un siècle. En nous assurant d'obtenir le consentement des Premières Nations avant d'autoriser un projet, nous allons aussi éviter de coûteuses batailles juridiques.

2. Le tourisme a été fortement touché par la pandémie. Quelle importance jugez-vous que le secteur va avoir pour le Yukon après la pandémie de la COVID-19? Donnez-nous des exemples de ce que vous proposez.

Deux canots sur l'eau dans un canyon au Yukon.

Canotage dans le canyon Miles sur le fleuve Yukon.

Photo : Gouvernement du Yukon/Cathie Archbould

Parti du Yukon : Outre les problèmes liés à la pandémie, l'industrie du tourisme a besoin de certitude pour l’avenir. Notre parti s’engage à augmenter les montants annuels pour le tourisme de 50 %, à 7,5 millions de dollars. Le Parti du Yukon veut aussi créer un nouveau fonds pour le développement de nouveaux produits touristiques et le renouvellement des produits existants. Nous allons aussi nommer un comité pour planifier l'organisation des Jeux d'hiver du Canada 2027 et travailler avec le secteur du tourisme, des arts et de la culture pour développer un nouvel événement touristique annuel pour attirer les visiteurs.

Nouveau Parti démocratique : Nous allons continuer d'appuyer nos petites entreprises en maintenant les programmes de relance postCovid-19 pour au moins un an, y compris dans le secteur du tourisme. Un gouvernement du NPD du Yukon va investir dans l'industrie touristique pour assurer la survie des entreprises liées à ce secteur et être prêt pour accueillir les visiteurs dès que nous pourrons le faire en toute sécurité. Le marché canadien sera une priorité à court terme et nous suivrons le leadership des acteurs de l'industrie pour répondre aux besoins des opérateurs. Le tourisme, c'est une source d'emploi durable qui représente plus de 500 millions de dollars annuellement - ça doit être LA priorité pour la relance.

Parti libéral : Nous avons offert une aide de 15 millions de dollars pour aider le secteur à traverser et rebondir après la pandémie. Nous proposons aussi le Great Yukon Summer, une initiative pour soutenir le tourisme en 2021.

Une trousse d'injection de naloxone.

Des trousses comme celle-ci peuvent sauver des victimes de surdose, mais les toxicomanes et leur entourage hésitent souvent à appeler à l'aide.

Photo : La Presse canadienne / Chad Hipolito

3. Le médecin hygiéniste en chef a suggéré de changer l'approche pour répondre à la crise des opioïdes. Votre parti a-t-il l'intention d'adopter une approche d'approvisionnement sûr et des lieux de consommation supervisée?

Nouveau Parti démocratique : Nous savons depuis des années que l'approche de l’approvisionnement sûr et les sites de consommation supervisés sauvent des vies. C'est tragique que cela n'ait pas été mis en place alors que tant de gens au Yukon sont décédés. Nous savons que la dépendance est un problème de santé alors ça doit être approché dans une perspective de santé publique et non une perspective de criminalisation. Un gouvernement du NPD du Yukon va agir rapidement parce que nos communautés ont déjà trop souffert.

Parti libéral : Nous nous engageons à créer un refuge où la consommation d’alcool sera permise et de développer un programme d'approvisionnement sécuritaire pour le Yukon. Ces initiatives permettent de réduire considérablement les décès liés à l’abus de drogues au Canada. Nous nous engageons également à travailler avec les gouvernements des Premières Nations du Yukon et le gouvernement du Canada pour financer un programme avec des services de santé mentale et de traitement de la toxicomanie en milieu rural.

Consultez tous nos contenus sur les élections 2021 au Yukon.

Parti du Yukon : NDLR: Le Parti du Yukon n’a pas soumis de réponse à cette question. Dans sa plateforme, il explique que pour répondre aux besoins croissants en toxicomanie, le Parti souhaite élargir et améliorer les services en santé mentale et de bien-être. Nous allons passer de ce qui a été un système traditionnel basé sur le traitement des maladies à un modèle fondé sur les soins axés sur le patient. Cela nous oblige à travailler ensemble pour soutenir l'intégration des différents types de soins dans les domaines de la santé pour aborder la santé des Yukonnais de manière plus holistique.

4. Que faut-il faire à propos des relations avec les Premières Nations et sur les questions d’aménagement du territoire?

Des maisons de la communauté d'Old Crow

Old Crow est la communauté la plus septentrionale du Yukon.

Photo : Radio-Canada / Nicolas Pham

Parti du Yukon : En janvier 2017, le gouvernement du Yukon et les Premières Nations ont signé un accord qui définit le cadre d'une relation renouvelée basée sur la réconciliation et la collaboration. Un gouvernement du Parti du Yukon s'engagera à s'appuyer sur la dynamique acquise depuis 2017, à renouveler la déclaration intergouvernementale de 2017 et à travailler avec les Premières Nations du Yukon pour tenir quatre forums du Yukon par an. Notre parti s'engage aussi à développer un plan d'action commun pour des priorités partagées qui s'appuie sur le travail effectué à ce jour et à mettre en œuvre les recommandations de la Commission vérité et réconciliation.

Nouveau Parti démocratique : Il est clair que nous devons accélérer le développement des Plans d'aménagement du territoire. Nous avons l'obligation de respecter le consentement des Premières Nations et le NPD du Yukon est le seul à s'engager à obtenir un tel consentement avant d'aller de l'avant avec des projets de développement majeurs. C'est la meilleure façon d'assurer une stabilité pour les investisseurs et d'éviter de longues et coûteuses batailles juridiques.

Parti libéral : NDLR: Le Parti libéral n’a pas soumis de réponse à cette question, mais promet dans sa plateforme de mettre en œuvre la stratégie élaborée dans l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées et de la Commission Vérité et réconciliation. Le parti s’engage aussi à mettre en œuvre notre plan pour un service public représentatif et inclusif, tout en créant un conseil scolaire des Premières Nations.

De la brume et de la fumée dans le ciel.

Les gaz d'échappement des génératrices au gaz naturel d'Énergie Yukon peuvent être aperçus de loin par temps froid.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

5. Où se situe votre parti sur les questions d'exploration pétrolière et gazière ?

Parti libéral : Un gouvernement libéral continuera de s'opposer à la fracturation hydraulique.

Nouveau Parti démocratique : Nous croyons que les emplois de l'avenir sont dans les énergies renouvelables et non dans le développement du pétrole ou du gaz. C'est la seule façon de stimuler notre économie tout en atteignant nos cibles de réduction de GHG pour combattre la crise climatique.

Parti du Yukon : NDLR: le Parti du Yukon n'a pas soumis de réponse à cette question et son programme électoral n'aborde pas cet enjeu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !