•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux entreprises de la région deviendront des pôles de vaccination

Un pharmacien prépare une dose du vaccin AstraZeneca/Oxford COVID-19 avec une seringue dans une pharmacie en France, le 2 avril 2021.

Deux entreprises de la région officieront comme pôles de vaccination d’ici quelques semaines.

Photo : Getty Images / LOIC VENANCE

Radio-Canada

Deux entreprises de la région officieront comme pôles de vaccination d’ici quelques semaines. Il s’agit de Cascades, à Kingsey Falls, dans le Centre-du-Québec, et de BRP, à Valcourt.

Chez Cascades, on ne cache pas que c’est une très bonne nouvelle. L’entreprise s’était portée volontaire pour mettre sur pied un centre de vaccination après l’appel de Québec lancé aux entreprises, le 19 mars dernier, pour qu’elles prennent part à la campagne de vaccination massive contre la COVID-19 aux mois de mai et juin.

Les pôles de vaccination serviront autant aux employés et leur famille, qu’à la population générale qui vit dans les alentours. On a cherché par tous les moyens de donner un coup de main dans les communautés où on est actifs, explique Hugo D’Amours, vice-président communications, affaires publiques et développement durable chez Cascades.

Pour nous, c’était naturel de lever la main.

Une citation de :Hugo D’Amours, vice-président communications, affaires publiques et développement durable chez Cascades

Le pôle de vaccination de l’entreprise sera opérationnel au début du mois prochain, mais aucune date officielle n’a été avancée. Les locaux de ce pôle n’ont d’ailleurs pas encore été aménagés. Ça va prendre forme dans le cours des prochains jours et des prochaines semaines, indique Hugo D’amours.

Une expertise médicale déjà sur place

L’usine de Kingsey Falls possède un centre d’expertise en santé sur place qui offre chaque année la vaccination grippale. Hugo D’Amours croit d’ailleurs que Cascades pourra bénéficier d’un coup de main d’entreprises environnantes pour la vaccination de la population.

Dans ces pôles, les vaccins seront donnés selon l’ordre de priorité établi par Québec, précise M. D'amours. Les centres de vaccination devraient débuter leurs opérations vers le début du mois de mai. On sera probablement rendu à la population en général à ce moment-là, croit-il.

Les prises de rendez-vous se feront par le biais du site Clic-Santé et il n’est donc pas nécessaire de contacter les entreprises qui deviendront des pôles de vaccination. Il est prévu que la vaccination s'amorce en entreprise au début du mois de mai et s'étende jusqu'en août

Jusqu’à 25 000 personnes vaccinées dans chaque pôle

L’objectif de Québec est de pouvoir vacciner entre 15 000 et 25 000 personnes dans chacun des pôles de vaccination en l’espace de quelques semaines. L’entreprise de Kingsey Falls croit pouvoir atteindre cet objectif. On va opérer ce site-là sept jours par semaine pendant plusieurs semaines. [...] C’est un chiffre important et on pense pouvoir relever le défi. On a déjà des effectifs médicaux chez Cascades, martèle Hugo D'Amours.

Les installations de Cascades à Kingsey Falls comptent plus de 1400 employés dans une municipalité qui compte plus de 2000 habitants. Mais son emplacement serait l’un de ses atouts, selon Hugo D’amours. On a des employés qui résident à Kingsey Falls. D’autres viennent de Victoriaville, Drummondville ou encore Sherbrooke. On est dans un endroit plutôt central par rapport à d’autres villes, croit-il.

Déception chez Waterville TG

Du côté de Waterville TG, qui s’était portée volontaire pour devenir un pôle de vaccination, la déception est grande. L’entreprise n’a pas été retenue par Québec. On avait fondé l’espoir de pouvoir aider dans la région, mais il semble que ça n’arrivera pas cette fois-ci, se désole Benoît Tétreault, président de Waterville TG.

L’une des raisons données par Québec concerne leur superficie. [Québec] demandait un 10 000 pieds carrés, alors que nous, on était plus dans l’ordre de 5000 à 6000 pieds carrés, explique-t-il. Mais ce n’est que partie remise. On a d’autres projets, conclut Benoît Tétreault.

Les 13 premiers pôles de vaccination en entreprise de la province sont répartis dans huit régions administratives. Dans les prochaines semaines, des pôles additionnels s'ajouteront aux pôles dévoilés aujourd'hui, précise le cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux dans un communiqué.

L'objectif de Québec est de vacciner au moins 500 000 Québécois grâce à la contribution des entreprises.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !