•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tramway : des pressions pour officialiser le décret du Conseil des ministres

Une maquette du design du tramway

Voici un exemple de l'intégration du tramway sur la rue de la Couronne.

Photo : Ville de Québec

Des voix s'élèvent pour que le gouvernement dévoile le plus rapidement possible les détails de l'entente pour le projet de tramway à Québec.

Plus de 24 heures après la signature du décret par le conseil des ministres, aucun détail n'a filtré sur cette nouvelle entente qui vient d'être entérinée.

Le gouvernement concentre ses efforts à lutter contre la troisième vague de la pandémie qui est bien installée dans la région. L'annonce concernant le tramway de la Ville de Québec devra attendre encore quelques jours.

C'est difficile à comprendre, se désole le député solidaire de Jean-Lesage. Sol Zanetti croit que le gouvernement aurait pu mettre un peu plus de chair autour de l'os.

Il fait valoir qu'il y a plus de trois semaines maintenant qu'une entente de principe a été conclue entre le maire de Québec et le premier ministre François Legault. Les grandes lignes ont été rendues publiques, mais le député est d'avis qu'il est temps de faire le point sur les coûts du projet.

Sol Zanetti s'inquiète notamment du financement de la desserte des banlieues. Il veut s'assurer que cet élément du réseau structurant ne sera pas financé à même le budget du tramway.

On ne veut pas que ça se fasse au détriment du projet lui-même. On veut qu'il ait plus de fonds.

Accélérer le pas

L'organisme Accès transport viables enjoint le gouvernement à dévoiler le plus rapidement possible l'entente. C'est ce qu'on attendait, explique son directeur général, Étienne Grandmont.

Il insiste surtout pour dire qu'il faut procéder rapidement pour permettre à la Ville de lancer l'appel de proposition aux consortiums toujours dans la course. Pour enfin entamer le processus qui va mener à la réalisation du tramway, rappelle-t-il.

Le décret vient aussi confirmer que le projet de tramway sera le projet majeur de la relance économique après la pandémie. C'est un soupir de soulagement pour toute la communauté d'affaires de la Capitale-Nationale, s'est exprimé le président et chef de la direction de la Chambre de commerce et d'industrie de Québec, Steeve Lavoie.

Il espère que la prochaine étape sera lancée d'ici la fin du mois pour éviter un retard dans la livraison du tramway qui était prévue pour 2026.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !