•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : record de 1293 nouveaux cas en Colombie-Britannique

Des gens marchent sur le trottoir d'une rue du centre-ville de Vancouver le 6 avril 2021.

La Colombie-Britannique enregistre un record de 1293 nouveaux cas de COVID-19 en une journée dans la province.

Photo : Ben Nelms/CBC

Alors que la Colombie-Britannique enregistre un record de 1293 nouveaux cas de COVID-19 ainsi que deux décès, les autorités de la santé annoncent qu’elles n’effectueront plus le séquençage génétique systématique des cas positifs afin de déterminer s'ils sont liés à des variants.

Plutôt que de chercher à identifier chaque cas lié aux variants britannique, sud-africain et brésilien, la province concentrera désormais ses ressources sur la détection d'autres variants émergents qui pourraient apparaître ou déjà circuler dans la communauté.

Nous n’avons plus besoin de savoir si le variant originaire du Royaume-Uni est présent ici. Il est présent, le nombre de cas augmente et il cause plus de transmission à travers la province, explique la médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry.

Il est encore incertain si la province continuera de publier quotidiennement des données sur la présence des différents variants.

La Dre Bonnie Henry indique être en discussion avec plusieurs laboratoires afin de déterminer le meilleur moyen de présenter un portrait global de la situation, ce qui devrait se faire au cours de la semaine prochaine.

Jusqu’à présent, la Colombie-Britannique a enregistré un total de 2842 cas du variant B.1.1.7 (Royaume-Uni), 51 cas du variant B.1.351 (Afrique du Sud), ainsi que 883 cas du variant P.1 (Brésil).

Les hôpitaux occupés

À travers la province, 9184 cas de COVID-19 sont considérés comme actifs.

Il y avait 336 hospitalisations jeudi, soit 6 de plus que la veille. Aux soins intensifs toutefois, le nombre de patients a légèrement baissé, passant de 105 à 101.

Les travailleurs de la santé dans les hôpitaux sont fatigués, souligne la Dre Henry.

Le nombre d'hospitalisations de jeunes Britanno-Colombiens atteints de la COVID-19 a causé des inquiétudes dans les dernières semaines, mais la médecin hygiéniste en chef remarque que cela semble davantage corréler à la hausse du nombre de cas dans la province qu'à la présence de variants.

Nous n’observons pas de changement drastique dans les taux d'hospitalisations par âge et selon les variants.

Une citation de :Dre Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef

La population âgée de plus de 65 ans ainsi que tous les Autochtones âgés de plus de 18 ans peuvent maintenant obtenir un rendez-vous afin de recevoir une première dose de vaccin.

Depuis le début de la campagne d’immunisation, 985 001 doses de vaccin ont été administrées à la population.

Le ministre de la Santé, Adrian Dix, demande cependant aux personnes ayant reçu une première dose de vaccin de continuer à se soumettre aux restrictions sanitaires en place.

Fermeture de milieu de travail pour 10 jours

Une grande part de la transmission du virus a lieu dans les milieux de travail, soutient la Dre Bonnie Henry. Pour cette raison, les milieux de travail aux prises avec une éclosion de COVID-19 devront fermer pour une période de 10 jours.

Les inspecteurs de WorkSafeBC travailleront dorénavant de concert avec les autorités de la santé et différents secteurs de l’économie afin de s’assurer que les protocoles de sécurité sont respectés.

S’il s’avère que plus de trois personnes ont contracté la COVID-19 dans un lieu de travail et que la transmission est liée à ce milieu, celui-ci sera fermé pour une période de 10 jours.

Seuls certains secteurs, comme les hôpitaux, les épiceries, les pharmacies et les casernes de pompiers par exemple, seront exemptés de cette mesure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !