•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fortierville crée une charte de bienveillance pour protéger les enfants

De jeunes enfants assis par terre jouent avec des blocs lego.

Favoriser le développement heureux des enfants

Photo : iStock

Radio-Canada

Cent ans plus tard, le drame d’Aurore Gagnon morte de maltraitance reste présent dans la mémoire de tout le Québec. La municipalité de Fortierville au Centre-du-Québec veut que le nom de la petite devienne un symbole de bienveillance envers les enfants.

Ébranlée par la mort d’une fillette à Granby en 2019 et à la veille de commémorer le centième anniversaire d’Aurore, la mairesse Julie Pressé voulait que ces tragédies ne demeurent pas vaines. Elle a développé une charte pour protéger les enfants à l’intention des municipalités, pour qu’elles deviennent un pont entre les parents et la protection de la jeunesse. On a été très prudents dans la façon de la concevoir pour qu’elle soit accessible pour les municipalités. a précisé Julie Pressé en entrevue à l’émission En direct.

Des actions simples

À travers quatre grands objectifs, la charte invite les municipalités à soutenir les initiatives qui contribuent au développement et à l’épanouissement des enfants. Pour la mairesse, il s’agit de soutenir les organismes soit financièrement, soit en prêtant des locaux ou en offrant des espaces. Des fois on dit que quelque soit la nature du geste posé, c’est un geste qui aura un impact pour que les enfants soient ensemble. a-t-elle fait valoir.

Elle invite aussi les municipalités à poser des gestes de sensibilisation en identifiant les organismes qui peuvent aider les parents, aider la population à reconnaître les signes de maltraitance: C’est vraiment de cultiver la bienveillance et mettre en place des actions pour que tout le monde ait son petit rôle à jouer.

La mairesse rêve que toutes les municipalités du Québec adhèrent. Chaque année, le 31 mai, date qui correspond à l’anniversaire d’Aurore Gagnon, on dévoilera le nombre de municipalités qui ont adhéré à la charte.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !