•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quoi faire – et ne pas faire – pendant la semaine de relâche en Ontario?

Voici ce qui sera permis à compter du 12 avril pour ceux qui seront en congés pendant ces vacances d’hiver... repoussées au printemps.

La silhouette d'une cavalière sur son cheval au soleil couchant.

Une balade à cheval réjouira autant le cavalier que sa monture.

Photo : iStock / kondakov

Radio-Canada

Doug Ford a annoncé un nouveau tour de vis. L'ensemble de l’Ontario se reconfine avec l’ordre de rester à domicile. Les déplacements en journée doivent être restreints. Les limitations de circulation entre régions et les motifs impérieux contrarient les projets de vacances. Que reste-t-il pour s’amuser sans écran? se cultiver? s'activer?

Redécouvrez les parcs

Le parc provincial Pancake Bay, lac Supérieur, Ontario.

Le parc provincial Pancake Bay, lac Supérieur, Ontario

Photo : Radio-Canada / Yvon Theriault

Certes, le gouvernement de l’Ontario vous prie de rester chez vous, sauf pour des raisons essentielles qui incluent l’exercice physique. En théorie, vous pouvez aller vous aérer dans un parc provincial de votre région, entre amis même, mais pas à plus de cinq. Pas de camping – les emplacements de camping et les hébergements sont fermés temporairement – mais il reste la marche zen, la randonnée pédestre, le vélo, l’observation des oiseaux et ou encore la pêche. Il est possible d’accéder gratuitement aux parcs provinciaux fermés pour la saison et aux réserves de conservation pour les activités mentionnées ci-dessus. Plus d'infos sur le site de Parcs Ontario (Nouvelle fenêtre).

Dans toutes les activités suggérées, il demeure important de respecter les consignes de la province, qui insistent sur la distanciation, le port du masque et limiter les contacts aux gens de votre ménage.

Tentez le (mini) golf et jouez dehors

Mini-putt-golf-general

.

Photo : iStockphoto

Hormis les incontournables courses à pied et vélo, que reste-t-il pour sortir des sentiers battus et retrouver un petit air de vacances? La province autorise les terrains de sport extérieurs à rester ouverts. Il est donc toujours possible de s’entraîner individuellement sur les terrains de basket-ball notamment à proximité de votre domicile, ou encore de s’initier au golf, souvent en réservant en ligne. Centennial Park Golf Centre par exemple, dans la région du Grand Toronto, a déjà accueilli ses premiers golfeurs et propose même un terrain de mini-golf en extérieur adapté aux familles.

Initiez-vous à l’équitation, les sabots dans l’eau

Un cheval derrière la clôture d'un enclos.

Un cheval au ranch.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Pourquoi ne pas prendre un peu de hauteur à califourchon sur un bel étalon? Les installations équestres accueillent encore du public, en respectant les mesures sanitaires et la distanciation physique. Le centre HorsePlay Niagara, par exemple, reste ouvert à tous les publics mais uniquement pour des circuits privés. Au pas, au trot, on peut choisir entre une promenade dans les bois ou sur la plage, voire au coucher du soleil. Les masques doivent être portés sur la propriété et peuvent être enlevés une fois installé sur le poney ou le cheval. Les casques, selles et rênes seront désinfectés avant chaque utilisation. À partir de 6 ans.

Renouez avec votre bibliothèque municipale

L'édifice devant lequel passe un véhicule.

La succursale de la bibliothèque de Toronto située sur la rue Annette, dans le quartier High Park.

Photo : CBC/Michael Wilson

Les succursales des la bibliothèques publiques restent accessibles, mais uniquement pour le retrait et le dépôt de documents à l'entrée. L’occasion, peut-être, d’emprunter la BD jeunesse Pour toi, le confinement c'était comment? ou de réserver en ligne La princesse au (presque) petit pois qui figure parmi les dernières acquisitions en français. Et pour ceux qui manqueraient d’idées, des pochettes-surprises contenant une sélection de livres, de DVD et de CD ont été concoctés par âges et par thématiques.

Faire du bénévolat

Le décret ordonnant de rester à domicile prévoit une exception pour les bénévoles qui doivent se déplacer dans le cadre de leurs activités caritatives. La semaine de relâche donnera peut-être une bonne occasion à ceux qui le souhaitaient de s’impliquer dans leur communauté. L’organisme national Bénévoles Canada (Nouvelle fenêtre) est une bonne ressource pour ceux qui cherchent à s’orienter. Il offre des conseils mais aussi un répertoire des centres d’action bénévole en Ontario. Et ça tombe bien, les congés scolaires prendront fin le jour-même où débute la Semaine de l’action bénévole !

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !