•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’ACF de Gravelbourg reçoit 80 000 dollars de Patrimoine canadien

Un drapeau au haut d'un mat qui flotte dans le vent. Le drapeau est jaune avec un fleur de lys rouge.

Ces fonds ont été alloués en vertu du Programme d'appui aux langues officielles.

Photo : Radio-Canada / Matt Howard

L’Association communautaire fransaskoise (ACF) de Gravelbourg vient de recevoir un financement de 80 000 dollars de Patrimoine canadien pour la programmation d'activités sur les trois années à venir.

Cette somme a été accordée par Patrimoine canadien en vertu du Programme d’appui aux langues officielles pour le développement des communautés de langue officielle et de la vie communautaire.

L’association gère tous les événements régionaux pour les communautés de Ferland, Willow Bunch et Gravelbourg.

Ces 80 000 dollars sont une augmentation par rapport au financement de l’année passée, selon Maria Lepage, présidente de l’ACF de Gravelbourg.

Pour l’année 2019-2020, l’organisme avait reçu, de la part de Patrimoine canadien, un peu plus de 60 000 dollars.

Cela montre la confiance du gouvernement fédéral, et c’est un peu un retour à la normale comparé à il y a sept ou huit ans lorsqu’ils nous avaient supprimé 80 000 dollars en une année.

Une citation de :Maria Lepage, présidente de l’ACF de Gravelbourg

Les fonds vont servir à organiser des activités régionales, selon la présidente de l’ACF de Gravelbourg, comme un partenariat avec Ferland et Willow Bunch pour la Saint-Jean-Baptiste, ou encore à développer une ou deux activités par année pour chaque communauté.

L’association serait également en contact avec le musée de Willow Bunch dans le but de créer un partenariat.

Du côté de Ferland, des discussions sont en cours et on espère avoir quelqu’un du conseil d’administration du village avec qui travailler lorsque la pandémie sera derrière nous.

Les idées sont les bienvenues

L’ACF de Gravelbourg invite la communauté à se manifester pour proposer des idées d’événements autour des arts, de la culture et du patrimoine.

L’organisme cherche également à mettre en place des projets intergénérationnels, pour les femmes, les aînés, les jeunes, ou encore visant à la rétention des nouveaux arrivants.

Votre épanouissement et votre bien-être étant notre souci constant, nous aimerions recueillir de votre part des propositions et suggestions pour renforcer la vitalité et l’enrichissement de notre vie communautaire.

Une citation de :ACF de Gravelbourg

Animer sa communauté en temps de pandémie

La pandémie de COVID-19 a fait baisser le nombre d’activités, confirme Mme Lepage, et donc certains coûts normalement reliés à celles-ci.

Par exemple, de nombreuses activités organisées autour de la nourriture ont été annulées. Celles-ci servaient pourtant à rassembler la communauté, à nous rencontrer.

Également, Maria Lepage souligne l’importance de garder les locaux en bon état alors que certains espaces continuent à être loués.

Des cours d’anglais sont notamment donnés dans une des salles des locaux de l’organisme, selon la présidente.

Maria Lepage pointe les difficultés qu’a engendrées la pandémie, à cause du manque de contacts, même si c’est la vie et que la communauté tente des expériences virtuelles.

On essaie d’organiser une activité de compostage à la maison par Zoom avec une de nos jeunes qui est impliquée dans le recyclage. On essaie d’organiser cela pour fin avril, début mai.

Une citation de :Maria Lepage, présidente de l’ACF de Gravelbourg

D’autres activités sont tout de même prévues, malgré la pandémie, comme des soirées d’accueil pour les nouveaux arrivants, l’accueil des touristes francophones. De même, l’espoir de pouvoir organiser quelques concerts ou des pièces de théâtre d’ici la fin de l’année perdure.

Les plus gros projets restent le camp Maillard, dédié aux jeunes et qui se passe normalement chaque été, ou encore le financement de CFRG, la seule radio communautaire francophone en Saskatchewan, indique Maria Lepage.

Une fierté pour la communauté alors que plusieurs projets journalistiques sont en cours au sein de la radio.

Avec les informations de Zoé Clin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !