•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Aucun cas de COVID-19 chez les résidents des foyers à Winnipeg actuellement

Un bâtiment de plus de dix étages au centre-ville de Winnipeg.

Le foyer Parkview Place a connu l'une des pires éclosions de COVID-19 au Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Fernand Detillieux

Radio-Canada

Pour la première fois depuis septembre, les foyers de soins de longue durée de Winnipeg ne comptent aucun cas actif de COVID-19 parmi les résidents.

Cette tendance s'observe depuis une semaine, selon l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW), qui supervise 38 foyers de soins personnels ainsi que le Centre de soins de santé Saint-Amant. Il attribue ce constat aux mesures de vaccination.

Cette étape importante est le résultat de notre processus de vaccination, combiné au dévouement du personnel, des gestionnaires et des exploitants d'établissements du secteur des soins de longue durée de Winnipeg, à la santé et à la sécurité des résidents, peut-on lire sur la page Internet de l’ORSW. Leur engagement à fournir les meilleurs soins possibles, malgré les circonstances sans précédent et stressantes de cette pandémie, doit être salué.

La mise à jour publiée en ligne indique que, la dernière fois qu'il n’y a eu aucun cas actif de COVID-19 parmi les résidents des foyers de soins de Winnipeg remonte au 18 septembre 2020.

Toutefois, en date du 7 avril, trois employés étaient toujours atteints de la COVID-19 dans des foyers. En effet, l'ORSW répertorie une éclosion dans quatre établissements de soins, soit Heritage Lodge, Lions Personal Care Centre, Meadowood Manor et Riverview.

« Sur les établissements où il y a actuellement des éclosions, deux avaient au moins un cas actif parmi le personnel, le 7 avril à 9 h, et deux autres n'avaient aucun cas actif, mais demeurent en état d'éclosion », précise la mise à jour de l’ORSW.

Une éclosion est considérée comme terminée lorsqu’aucun cas n’est déclaré pendant deux cycles d’incubation (28 jours) après la mise en isolement du dernier cas positif.

Si l’éclosion concerne un membre du personnel, elle sera déclarée terminée après deux cycles d’incubation suivant le dernier jour de travail de l’employé contagieux.

Les résidents des foyers de soins de longue durée de Winnipeg ont été parmi les plus touchés par la pandémie. On y déplore des dizaines de morts et des centaines de cas. À une période du mois de décembre 2020, 31 des 39 établissements supervisés par l'ORSW comptaient des cas actifs.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !