•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival Sherbrooke t'en bouche un coin de retour à l'été 2021

L'affiche de Sherbrooke t'en bouche un coin, sur laquelle apparaît une bouchée ainsi que le mot « bienvenue » .

L'événement annuel se déroulait habituellement au parc Jacques-Cartier. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Christine Bureau

Radio-Canada

Après avoir été suspendu en 2020, le festival Sherbrooke t'en bouche un coin sera de retour en juin, sous une nouvelle formule. Des menus inédits à prix fixe seront suggérés dans une vingtaine de restaurants de l'Estrie pendant la durée de l'événement.

Les années précédentes, l'événement se déroulait sous un grand chapiteau au parc Jacques-Cartier. Une formule impensable cet été souligne la directrice générale de l'événement Pauline Larouche, en raison des mesures sanitaires. L'organisation de l'événement s'est donc tournée vers un nouveau concept, soit offrir un menu à 60 $ pour deux personnes dans les restaurants participants.

On a gardé la même formule, c'est-à-dire la formule tapas. Cela va inclure également un produit alcoolisé rosé du Québec [...] C'est la raison pour laquelle [notre événement] s'appelle Printemps Rosé.

Une citation de :Pauline Larouche, directrice générale de Sherbrooke t'en bouche un coin

Un événement qui aura lieu, peu importe la situation

Pauline Larouche admet que les plans pourraient changer, si la région devait se trouver en zone rouge au cours de l'été. Mais elle est catégorique : il n'y aura pas d'annulation.

Il y a quand même un plan B pour ce plan A, s'il doit être modifié. C'est-à-dire qu'on va quand même les encourager dans leurs commandes pour emporter, pour leur livraison, explique-t-elle.

Par ailleurs, si la situation le permet, des activités comme des cours de cuisine ou des dégustations de vins pourraient également avoir lieu.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !