•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le manque d'oxygène a provoqué la mort de George Floyd, affirme un expert médical

Un dessin de cour.

Le Dr Martin Tobin est venu partager son expertise avec le jury à la demande des procureurs.

Photo : Reuters / JANE ROSENBERG

La Presse canadienne

George Floyd est mort d'un manque d'oxygène après avoir été couché sur le ventre, les mains menottées dans le dos, le visage contre le sol, a témoigné un expert médical lors du procès de l'ancien policier Derek Chauvin.

En raison de sa position, M. Floyd ne pouvait plus respirer assez profondément pour absorber assez d'oxygène pendant que Derek Chauvin et deux autres agents le retenaient. Ce manque d'oxygène a endommagé son cerveau et provoqué un arrêt cardiaque, a déclaré le Dr Martin Tobin, spécialiste des poumons de la faculté de médecine de l'Université Loyola, à Chicago.

Les procureurs veulent prouver que ce sont les actions de Derek Chauvin – et non la consommation de drogue ou un problème de santé sous-jacent de la victime, comme le soutient la défense – qui ont tué George Floyd en mai.

Le Dr Tobin a récusé la théorie de la défense. Une personne en bonne santé soumise aux mêmes traitements subis par M. Floyd serait aussi décédée, a-t-il lancé.

Derek Chauvin a gardé son genou sur le cou de M. Floyd pendant au moins trois minutes après que George Floyd eut atteint le point où il ne restait plus une once d'oxygène dans le corps, a déclaré le Dr Tobin.

Le magistrat, togé et masqué.

Le procès est présidé par le juge Peter Cahill.

Photo : Reuters / POOL

Le témoin a énuméré d'autres facteurs qui, selon lui, ont nui à la respiration de M. Floyd : sa position couchée sur un sol dur, la tête tournée, les autres agents soulevant les menottes.

Selon les calculs du témoin, M. Floyd avait suffisamment d'oxygène pendant environ les cinq premières minutes où Derek Chauvin le maintenait dans sa position, parce qu'il parlait encore.

Mais après cinq minutes, l'endroit où Derek Chauvin avait placé son genou importait peu, parce que George Floyd avait déjà subi des lésions cérébrales.

L'avocat du policier déchu, Eric Nelson, avait montré plusieurs fois au jury les images fixes d'une vidéo où, selon lui, le genou de son client est placé sur l'omoplate de la victime. Toutefois, toutes ces images ont été prises cinq minutes après que M. Floyd eut été placé dans sa funeste position, selon l'horodatage de la vidéo.

Le Dr Tobin a expliqué aux jurés que si l'hypopharynx – la partie inférieure de la gorge – devient totalement obstrué, il suffit de quelques secondes pour réduire le niveau d'oxygène au point où cela peut entraîner un arrêt cardiaque ou une syncope.

Derek Chauvin est accusé de meurtre et d'homicide involontaire dans la mort de M. Floyd, le 25 mai. Celui-ci a été arrêté à l'extérieur d'un dépanneur après avoir été accusé d'avoir tenté de payer avec un faux billet de 20 dollars. Paniqué, l'homme s'est débattu et a soutenu être claustrophobe pendant que la police tentait de le mettre dans une voiture de patrouille. Les policiers l'ont maintenu au sol, le visage contre le trottoir.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.