•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada a reçu ses premières doses du programme COVAX

Une énorme boîte sortie d'un avion-cargo.

Plus de 60 des 100 pays bénéficiaires sont des pays à revenu faible ou intermédiaire, pour lesquels COVAX est la principale source de vaccins, sinon la seule.

Photo : AFP / TINA SMOLE

Les premiers vaccins du programme COVAX, soit près de 317 000 doses d'AstraZeneca, sont arrivés jeudi matin au Canada – qui compte désormais parmi les 100 pays à en avoir obtenu.

Il s’agit du premier envoi du programme international d'échange de vaccins, qui prévoit la livraison supplémentaire d'1,6 million de doses d'ici la fin juin.

Ces doses ont été produites par la compagnie SK Bioscience, en Corée du Sud.

Comme le prévoit le mécanisme pour les pays les plus riches, la moitié de la somme allouée par le Canada au sein du programme COVAX – soit une contribution de 440 millions de dollars – devrait permettre à Ottawa d'obtenir une part de vaccins, soit précisément 1 903 200 doses.

La ministre du Développement international, Karina Gould, a néanmoins précisé dans la foulée de cette première distribution, que le Canada s'est engagé à redonner des doses inutilisées après avoir terminé sa propre campagne de vaccination.

À ce jour, le programme COVAX a acheminé 38 millions de doses, selon les dernières données présentées par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Toutefois, une trentaine de pays dont certains parmi les plus pauvres, attendent toujours leurs premières doses. Certains ne sont cependant pas encore prêts à lancer leur opération de vaccination.

Plus de 10,5 millions de doses distribuées au Canada

Dans la foulée de cette annonce, la distribution des vaccins contre la COVID-19 a été présentée par les autorités fédérales comme étant d’une ampleur et d’une complexité sans précédent.

La première étape du processus est la confirmation de la quantité de doses qui ont été attribuées au Canada par un fabricant, et une date de distribution prévue, a expliqué le major-général Dany Fortin.

De cet avis initial jusqu’à la confirmation des allocations prévues pour les provinces et les territoires, il peut se passer entre 7 et 10 jours pour que le vaccin arrive au Canada et soit ensuite distribué. Cette livraison peut prendre quant à elle de deux à cinq jours.

À ce jour, nous avons distribué plus de 10,5 millions de doses de vaccins aux provinces et aux territoires. Plus de 2 millions de vaccins ont été distribués pendant la fin de semaine de Pâques et cette semaine, a expliqué le major-général Fortin.

Avec plus de 10 millions de doses livrées le lundi de Pâques, nous avons dépassé notre objectif initial au premier trimestre de cette année.

Une citation de :Le major-général Dany Fortin

Le rythme de distribution devrait augmenter avec environ 15 millions de doses cumulatives attendues d’ici la fin du mois –comprenant les vaccins Pfizer-BioNTech, Moderna et AstraZeneca.

Johnson & Johnson

Questionnée sur la livraison du vaccin Johnson & Johnson – toujours attendue, et ce, depuis son approbation au début de mois de mars dernier – la Santé publique du Canada a fait savoir que les premières doses devraient être reçues d'ici la fin du mois d'avril.

Pfizer-BioNTech

Le premier envoi de Pfizer-BioNTech, d’un peu plus d'un million de doses, pour le deuxième trimestre de l’année a été réceptionné cette semaine.

De nouvelles doses devraient être acheminées chaque semaine en avril et en mai. Les quantités augmenteront, par la suite, pour le mois de juin. Plus de 17 millions de doses devraient être ainsi reçues au cours des trois prochains mois.

Moderna

Des livraisons de 590 000 doses du vaccin Moderna ont été effectuées au cours de la dernière fin de semaine.

Une prochaine livraison de 855 000 doses devrait arriver au début de la semaine prochaine, et une autre comprenant environ 1,2 million de doses devrait avoir lieu au cours de la dernière semaine d’avril.

AstraZeneca

Pour le vaccin d'AstraZeneca, 1,4 million de doses provenant de l’usine de fabrication des États-Unis ont été livrées samedi dernier aux provinces. Les doses restantes devraient être livrées cette semaine.

Dans le même ordre d'idées, le Dr Howard Njoo, l'administrateur en chef adjoint à l'Agence de la santé publique du Canada, a constater que la course entre la vaccination et les variants « n'est pas si simple », précisant à cet effet que le vaccin ne représente « qu'une couche de protection », qu'il faut accompagner d'autres mesures.

Il a également tenu à rappeler les trois facteurs les plus importants dans la gestion de la pandémie :

  • que les santés publiques provinciales maintiennent des mesures appropriées;
  • que chaque citoyen assume la responsabilité de restreindre ses contacts et d'appliquer les mesures décrétées;
  • d'accepter le vaccin, s'il nous est offert.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !