•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Andrew Furey.

Le premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador, Andrew Furey, et les membres de son Cabinet ont prêté serment jeudi.

Photo : Radio-Canada / Patrick Butler

Radio-Canada

Andrew Furey a prêté serment à titre de premier ministre et de ministre des Affaires intergouvernementales de Terre-Neuve-et-Labrador jeudi matin à l’Assemblée législative. Les membres de son nouveau Cabinet ont fait de même peu après.

C’était la seconde fois en huit mois que M. Furey prêtait serment, après avoir remporté la course à la direction du Parti libéral, le 3 août 2020, et les dernières élections provinciales.

Le parcours a été parsemé de défis et il y en a d’autres à relever, souligne Andrew Furey. Il affirme que les problèmes à résoudre ne sont ni libéraux, ni progressistes-conservateurs, ni néo-démocrates, ni verts. Ce sont les problèmes de toute la population, dit-il.

Selon M. Furey, la pandémie qui perturbe la société est aussi une occasion de réinventer ce que nous voulons devenir. Il explique qu’il faut prendre de bonnes décisions pour mener la province à bon port.

Le gouvernement Furey compte 16 ministres (5 femmes et 11 hommes), soit 2 ministres de plus qu’avant les élections.

Siobhan Coady est ministre des Finances, présidente du Conseil du Trésor, ministre responsable de la Commission des services publics et ministre responsable de la Société des alcools.

Tom Osborne est ministre de l’Éducation.

Andrew Parsons est ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de la Technologie.

Steve Crocker est ministre du Tourisme, de la Culture et des Loisirs, ainsi que leader parlementaire du gouvernement.

John Haggie demeure ministre de la Santé et des Services communautaires.

Bernard Davis devient ministre de l’Environnement et du Changement climatique, ministre responsable du Travail et ministre responsable de la société Travail sécuritaire Terre-Neuve-et-Labrador.

Derrick Bragg devient ministre des Pêches, de la Foresterie et de l’Agriculture. Il était auparavant ministre des Transports.

John Hogan, qui a détrôné l’ex-chef progressiste-conservateur Ches Crosbie dans la circonscription de Lac Windsor, devient ministre de la Justice et de la Sécurité publique, ainsi que procureur général.

John Hogan prête serment.

John Hogan est le nouveau ministre de la Justice.

Photo : CBC

Gerry Byrne devient ministre de l’Immigration, de la Croissance démographique et des Compétences.

Lisa Dempster demeure ministre responsable des Affaires labradoriennes et ministre responsable des Affaires autochtones et de la Réconciliation. Elle devient leader parlementaire adjointe du gouvernement. Elle n’est plus responsable du Bureau de la condition féminine.

Elvis Loveless devient ministre des Transports et de l’Infrastructure, ainsi que ministre responsable de l’Agence des marchés publics.

Sarah Stoodley demeure ministre responsable des Affaires francophones, ainsi que ministre responsable du Gouvernement numérique et de Service Terre-Neuve-et-Labrador. Elle est aussi responsable du Commissariat à l’information et à la protection de la vie privée.

Pamela Parsons devient ministre responsable de la Condition féminine et de l’Égalité des genres.

John Abbott devient ministre des Enfants, des Aînés et du Développement social. Il est aussi ministre responsable du Statut des personnes handicapées, ministre responsable du Secteur communautaire et ministre responsable de la Société d’habitation de Terre-Neuve-et-Labrador.

Krista Lynn Howell devient ministre des Affaires municipales et provinciales.

Vers un déficit budgétaire de 2 G$

Le nouveau Cabinet fait notamment face à la situation financière très difficile de la province. Le gouvernement doit présenter un budget qui risque de comprendre un déficit de 2,1 milliards de dollars, selon les estimations au moment où Andrew Furey a prêté serment pour la première fois.

Andrew Furey affirme que ce sera la chose la plus difficile à faire. Il dit qu’il n’y a aucune solution magique pour résoudre les difficultés financières de la province. Mais le travail, dit-il, commence dès maintenant et il croit avoir une bonne équipe pour cela.

Les trois imposantes structures sont le long d'un quai.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Bull Arm, à Terre-Neuve, est en quelque sorte devenue le cimetière de l'industrie pétrolière malmenée par la pandémie et la chute des prix. Ci-dessus : au premier plan, la plateforme Henry Goodrich, en arrière-plan se trouve la plateforme West Aquarius et à droite le navire Terra Nova, qui n’a pas extrait de pétrole depuis la fin de 2019.

Photo : Gracieuseté/auteur anonyme

Le premier ministre envisage une transition vers l’énergie de source renouvelable tout en maximisant entre-temps le secteur pétrolier et gazier. Son gouvernement veut aussi appuyer le secteur des nouvelles technologies et adopter de nouvelles approches pour d’autres industries, dont celles des pêches et des mines.

Andrew Furey met aussi l’accent sur l’amélioration des soins de santé et la réconciliation avec les communautés autochtones.

Deux ministres de plus qu'auparavant

Le Cabinet précédent, avant les élections, comptait 14 membres.

Steve Crocker, Bernard Davis, Derrick Bragg et Elvis Loveless faisaient partie du Cabinet précédent et ont maintenant de nouveaux portefeuilles. Pamela Parsons et les nouveaux députés John Abbott, John Hogan et Krista Lynn Howell sont de nouveaux venus au Cabinet.

Brian Warr et Derek Bennett ne sont plus ministres.

Avec des renseignements de Patrick Butler et de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !