•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une première mort liée à un variant du coronavirus au Manitoba

Le Manitoba annonce 139 nouveaux cas de COVID-19, 3 décès et 40 nouveaux cas confirmés de variants.

Une pancarte près de la rue avec des informations qui indiquent que c'est un centre de dépistage de la covid-19.

Une affiche se trouve devant un lieu de dépistage communautaire, le Centre médical Dakota, à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

Radio-Canada

Le Manitoba annonce une première mort en lien avec un variant du coronavirus. Le médecin hygiéniste en chef du Manitoba, Brent Roussin, soutient que la province est engagée dans une course contre une troisième vague inévitable, qui sera alimentée par les variants, tout en poursuivant sa campagne de vaccination.

La personne décédée était atteinte du variant B.1.1.7, détecté pour la première fois au Royaume-Uni. Sa mort s’est produite à la fin du mois de mars et a été comptabilisée à ce moment-là. Il s'agissait d’un septuagénaire de la région de Winnipeg.

Il a succombé avant que le séquençage génétique de la souche de coronavirus soit complété, d’où le retard, indique Brent Roussin.

Le Dr Roussin n’était pas en mesure de préciser, jeudi, le nombre de personnes hospitalisées en raison de variants préoccupants du coronavirus.

Cependant, dit-il, nous n’avons pas encore vu de hausse du nombre d’admissions de jeunes patients dans les services de soins intensifs, comme cela a été le cas dans d’autres provinces.

Les nouveaux cas de COVID-19 sont en augmentation au Manitoba, mais la province s’en tire mieux que toutes les autres, en dehors des Maritimes, durant cette troisième vague.

Le Dr Roussin pense que certaines mesures sanitaires ont été particulièrement efficaces pour limiter la propagation du virus : il cite la quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant d’autres provinces, des limites strictes sur les rassemblements dans les lieux intérieurs privés et l’interdiction de manger dans un restaurant avec des personnes n'habitant pas à la même adresse.

Le premier ministre, assis et masqué, reçoit le vaccin que lui administre Brent Roussin.

Le premier ministre du Manitoba a reçu le vaccin contre la COVID-19 jeudi matin, administré par le Dr Brent Roussin.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Néanmoins, il rappelle qu’une troisième vague est inévitable au Manitoba. Nous allons la subir. La question est de savoir quelle proportion de la population sera vaccinée lorsqu’elle arrivera? Je crois que nous avons des raisons d’être optimistes, déclare le Dr Roussin.

Léger assouplissement des ordonnances sanitaires

En raison de la menace des variants et d’une légère hausse du taux de positivité des tests de dépistage, le Manitoba n’est pas en mesure d’assouplir de manière importante ses ordonnances sanitaires, indique le médecin hygiéniste en chef.

Cependant, certains petits changements entreront en vigueur vendredi. La vente d’alcool sera autorisée sur les terrains de golf, et le nombre de personnes pouvant se rendre à une réunion de développement personnel (pour les dépendances ou la santé mentale, entre autres) passera à un maximum de 25 personnes.

Les ordonnances sanitaires sont prolongées jusqu’au 30 avril. D’ici là, l’impact des rassemblements de Pâques devrait se dessiner, affirme le Dr Roussin.

La province a aussi récemment changé les règles concernant les visiteurs dans les foyers de soins personnels, afin de permettre à deux visiteurs de voir un résident au même moment, à l’extérieur.

Les visites à l’intérieur restent limitées à une personne, et le port d'un masque médical, obligatoire.

Le bilan du jour

Le Manitoba annonce 139 nouveaux cas et 3 décès attribuables à la COVID-19.

Les morts annoncés jeudi sont ceux d’un septuagénaire de Winnipeg, d’une septuagénaire de Winnipeg, dont le cas était lié à l’éclosion au foyer Holy Family Home, et d’une octogénaire de la région de Winnipeg.

40 nouveaux cas de variants confirmés

40 nouveaux cas détectés ou séquencés de variants sont également confirmés, dont 37 cas du variant préoccupant B.1.1.7.

Là-dessus, 32 cas sont dans la région de Winnipeg, 2 dans Entre-les-Lacs et de l’Est, 2 dans Prairie Mountain, et un1 cas est situé dans la région de Santé Sud. Les 3 autres nouveaux cas confirmés. qui n’ont pas été catégorisés, ont été détectés dans la région de Winnipeg.

Le taux de positivité sur 5 jours s’établit à 4,8 % à l’échelle provinciale, et à 4,6 %, pour Winnipeg.

Faits saillants :

  • 1066 cas actifs
  • 32 781 personnes guéries à ce jour
  • 141personnes hospitalisées, parmi lesquelles 58 sont encore contagieuses
  • 33 patients aux soins intensifs, dont 13 sont encore contagieux
  • 946 décès attribuables à la COVID-19
  • 34 793 cas ont été confirmés dans la province depuis le début de la pandémie

Le nombre de cas actifs est surévalué par la province en raison de retards dans le traçage des contacts. La province estime qu'une personne est guérie 10 jours après avoir contracté la COVID-19.

Cependant, la santé publique indique qu’une récente révision a permis de retirer 317 cas de la liste des cas actifs et devrait permettre un mise à jour plus exacte de ces cas.

Cas de variants détectés ou séquencés jusqu’ici :

  • 298 cas du variant B.1.1.7
  • 20 cas du variant B.1.351
  • 21 cas n’ont pas encore été catégorisés
  • total de 339 cas de variants préoccupants

Sur les 339 cas de variants, 89 sont toujours actifs, et 249 personnes atteintes se sont rétablies.

Depuis février 2020, 596 872 tests de dépistage ont été effectués, dont 2027 mercredi. Les enquêtes sur ces cas sont en cours, et le public sera informé s’il existe un risque pour la santé publique.

Nouvelles infections par région sanitaire :

  • Winnipeg : 60
  • Prairie Mountain : 18
  • Santé Sud : 6
  • Entre-les-Lacs et de l’Est : 0
  • Nord : 55

Éclosion

Une éclosion a été déclarée au centre de santé de Boissevain et au foyer Evergreen Place Personal Care Home, de Boissevain, où le niveau d’alerte a été élevé à rouge dans le système de réponse à la pandémie de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !