•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La COVID-19 envoie un nombre record de Néo-Brunswickois à l'hôpital

Une infirmière aperçue par la porte entrabâillée de l'unité des soins intensifs d'un hôpital.

Une infirmière aperçue par la porte entrebâillée de l'unité des soins intensifs d'un hôpital.

Photo : Reuters / Benoit Tessier

Vingt Néo-Brunswickois sont hospitalisés au Nouveau-Brunswick, jeudi, en raison de la COVID-19. Treize d'entre eux sont aux soins intensifs. Ces chiffres représentent un nouveau record d'hospitalisations dans la province.

Un nombre record de personnes avec la COVID-19 sont hospitalisées, mettant énormément de pression sur notre système de santé, déclare jeudi la médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell.

C'est le plus grand nombre de personnes hospitalisées en même temps depuis le début de la pandémie et le plus grand nombre de patients aux soins intensifs depuis le début.

Une citation de :Jennifer Russell, médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick

Hospitalisés et vaccinés

Parmi les personnes hospitalisées, quatre patients avaient reçu au moins une première dose d'un vaccin contre la COVID-19.

Jusqu'à ce que les gens aient reçu deux doses de vaccin, davantage de personnes auront des symptômes plus sévères et se retrouveront à l'hôpital et aux soins intensifs, croit la Dre Jennifer Russell.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell, lors d'un point de presse le 8 avril 2021.

La médecin hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick, la Dre Jennifer Russell, lors d'un point de presse le 8 avril 2021.

Photo : Gouvernement du Nouveau-Brunswick

Elle rappelle que le variant britannique – responsable de la flambée des cas dans la zone 4 – est plus contagieux et dangereux que la souche originale du virus.

Afin de répondre à la hausse du nombre d'infections dans la région d'Edmundston, la santé publique envoie davantage de vaccins dans cette région. Pour l'instant, 28,5 % des personnes de plus de 16 ans ont reçu une première dose d'un vaccin dans la zone 4.


Fredericton prête à accueillir les malades

L'Hôpital régional d'Edmundston a atteint sa capacité d'accueil pour les patients atteints de la COVID-19, et les prochaines personnes qui devront être hospitalisées en raison du virus seront dirigées vers d'autres hôpitaux.

La devanture d'un hôpital.

L'Hôpital régional d'Edmundston a atteint sa capacité d'accueil maximale pour les patients atteints de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

L'hôpital régional Dr Everett Chalmers [à Fredericton] a la capacité d'aider avec les débordements [à Edmundston]. Nous avons un système provincial et nous allons travailler avec nos partenaires à Fredericton et Saint-Jean pour s'assurer de répondre à la demande, explique la ministre de la Santé, Dorothy Shepard.

Les premiers patients ont été transférés de l'hôpital d'Edmundston vers Fredericton plus tôt cette semaine.


Edmundston en rouge, les écoles restent ouvertes

Le Nord-Ouest va demeurer en phase rouge du plan de rétablissement pour le moment, affirme la Dre Jennifer Russell à la suite d'une rencontre du comité multipartite du Cabinet sur la COVID-19.

Nous allons continuer le traçage des contacts. Nous faisons maintenant le traçage des contacts jusqu'à 72 heures avant l'apparition des symptômes et ces gens doivent s'isoler. Ça fonctionne, explique la médecin hygiéniste en chef.

Le retour à l'école à temps plein pour les élèves du secondaire sera reporté dans cette région. Ailleurs dans la province, le retour en classe à temps complet est prévu pour lundi prochain, malgré les inquiétudes partagées par les élèves et leurs parents.

Le directeur général du District scolaire francophone Nord-Ouest (DSFNO), Luc Caron, a réitéré sa confiance dans les recommandations de la santé publique concernant l'ouverture des écoles en phase rouge.

Le directeur général du District scolaire francophone Nord-Ouest, Luc Caron, lors d'un point de presse virtuel jeudi matin.

Le directeur général du District scolaire francophone Nord-Ouest, Luc Caron, lors d'un point de presse virtuel jeudi matin.

Photo : Radio-Canada

La santé publique nous recommande de garder nos écoles ouvertes, une position partagée par le gouvernement actuel. Pendant tous ces nombreux mois qu'on vient de passer, le DSFNO a toujours fait confiance à la santé publique pour la gestion des éclosions dans nos écoles et ça a fonctionné, même si ce n'est pas une situation parfaite. Nous allons continuer à faire confiance à la santé publique, dit-il.

Dans les écoles d'Edmundston, environ 30 % des élèves étaient absents cette semaine.


7 nouveaux cas

Sept nouveaux cas de COVID-19 ont été signalés dans la province, jeudi, dont six dans la région d'Edmundston.

Dans la zone 4, trois nouveaux cas concernent des gens qui ont eu des contacts étroits avec un cas déjà connu et les trois autres font l'objet d'une enquête.

Un autre cas a été signalé dans la région de Fredericton. Il s'agit d'un contact étroit d'un cas connu.

Au total, 146 personnes sont malades en raison de la COVID-19, jeudi.

Quatorze cas de COVID-19 ont été déclarés mercredi, dont 11 dans la région d'Edmundston.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !