•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fort achalandage à Shawinigan pour les vaccins d'AstraZeneca distribués sans rendez-vous

Des gens en attente dans une file.

La file d'attente s'étendait sur des centaines de mètres jeudi matin à l'aréna Gilles-Bourassa, dans le secteur de Shawinigan-Sud, où des gens se sont déplacés pour recevoir le vaccin AstraZeneca sans rendez-vous.

Photo : Radio-Canada / Daniel Ricard

Radio-Canada

La première journée de vaccination sans rendez-vous pour les personnes âgées entre 55 à 79 ans a été un succès à Shawinigan. À 16 h, plus de 1 200 personnes avaient reçu leur première dose du vaccin d'AstraZeneca, selon le CIUSS MCQ. Une soixantaine d’employés, dont 17 vaccinateurs et huit évaluateurs, assurait le déroulement des opérations.

Les autorités régionales de la santé avaient prévu cinq agents de sécurité à l’aréna pour gérer la circulation et l'achalandage de 8 h à 20 h.

Jointe alors qu'elle se trouvait en file pour recevoir le vaccin à l'aréna Gilles-Bourassa jeudi matin, la députée caquiste de Laviolette–Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif, a déclaré que des centaines de personnes se sont rendues à l'aréna Gilles-Bourassa.

La députée est arrivée sur place vers 7 h 45 et elle affirme que 200 à 250 personnes s’y trouvaient déjà et que d'autres continuaient d'affluer vers le centre de vaccination. En entrevue à l'émission Toujours le matin, elle a expliqué que tout se passait bien pour l'instant et que des coupons étaient imprimés pour faciliter le processus.

À ce centre de vaccination, jusqu’à 50 personnes pourront être vaccinées toutes les 15 minutes, ce qui représente 200 personnes à l’heure, selon le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSS MCQ).

C’est du jamais vu dans la région, a déclaré le président-directeur général adjoint au CIUSSS MCQ, Gilles Hudon, en entrevue à l’émission Toujours le matin.

Un défi d'organisation

Les autorités régionales de la santé ont eu bien peu de temps pour se préparer à cette distribution sans rendez-vous après l'annonce faite mardi par le gouvernement du Québec. Les affaires de dernière minute, on apprécie plus ou moins, mais si on veut demeurer positif, on a reçu des vaccins d’AstraZeneca. On va améliorer notre couverture vaccinale. C’est somme toute une bonne nouvelle, dit-il.

« Le plus gros enjeu a été de trouver plus d’une cinquantaine de personnes pour mettre en place le site de vaccination à Shawinigan, mais on y est arrivés. Ce matin, tout est en place pour débuter la vaccination. »

— Une citation de  Gilles Hudon, président-directeur général adjoint du CIUSSS MCQ
Une file d'attente à l'aréna Gilles-Bourassa à Shawinigan.

À l'aréna Gilles-Bourassa, des centaines de personnes de 55 ans et plus ont répondu à l'appel de Québec jeudi de recevoir le vaccin AstraZenaca sans rendez-vous.

Photo : Radio-Canada / Daniel Ricard

En date du 7 avril 2021, 92 045 doses de vaccins contre la COVID-19 avaient été administrées en Mauricie et au Centre-du-Québec, soit environ 17,6 % de la population.

La région sociosanitaire a reçu 11 000 doses du vaccin AstraZeneca.

J’ai confiance que ça va bien se passer, a déclaré Gilles Hudon.

Autres centres et journées pour la vaccination sans rendez-vous

Vendredi, le centre de vaccination du Centrexpo Cogeco, à Drummondville, s’ajoutera à celui de Shawinigan pour distribuer le vaccin d’AstraZeneca sans rendez-vous aux gens âgés de 55 à 79 ans.

À Trois-Rivières, c’est dimanche que les citoyens pourront se présenter à la Bâtisse industrielle pour recevoir ce vaccin et lundi, le Complexe sportif Sani Marc, à Victoriaville, accueillera les gens sans rendez-vous.

Centres de vaccination sans rendez-vous du vaccin d’AstraZeneca

  • 9 avril : Shawinigan, aréna Gilles-Bourassa
  • 9 et 10 avril : Drummondville, Centrexpo Cogeco
  • 11 avril : Trois-Rivières, Bâtisse industrielle
  • 12 avril : Victoriaville, Complexe sportif Sani Marc

Les autorités régionales de la santé précisent que les gens qui avaient déjà un rendez-vous, mais qui souhaitent recevoir le vaccin AstraZeneca peuvent le faire en prenant soin d’avertir le personnel aux centres de vaccination.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !