•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce renard brûlé démontre les dangers des feux d’herbe, selon des pompiers

Le renard semble marcher avec difficulté sur un champ d'herbe brûlée.

Ce renard souffrant de brûlures a été photographié le 25 mars 2021 à North Sydney.

Photo : Brigade des pompiers de North Sydney

Radio-Canada

Une brigade de pompiers emploie une photographie d’un renard souffrant de brûlures pour dénoncer les feux d'herbe.

La photographie a été prise le mois dernier à North Sydney, en Nouvelle-Écosse, à environ 2 km du terminal de la société Marine atlantique.

Il est désolant de voir cela, particulièrement lorsque les feux d’herbe sont complètement inutiles, explique le chef du service des pompiers de North Sydney, Lloyd MacIntosh.

La brigade explique que le renard a été blessé par des feux d’herbe près d’un pont.

Un champ brûlé sous le pont d'une autoroute.

Le secteur le long de la rue Emerald à North Sydney où, selon les pompiers, un renard a été blessé par des feux d’herbe à la fin de mars.

Photo : CBC/Matthew Moore

Des voisins ont photographié le renard blessé et son terrier qui se trouvait au milieu de la surface brûlée, indique M. MacIntosh.

La gravité des blessures de l’animal est indéterminée, dit-il.

Des pompiers volontaires se sont mis à la recherche du renard après avoir vu la photographie, mais ils n’ont pas réussi à le retrouver.

Lloyd MacIntosh affirme que son service avait communiqué avec un organisme d’aide aux animaux qui aurait pu soigner le renard s’il avait été retrouvé. Les pompiers se demandaient à ce moment si ce renard avait des petits et, dans ce cas, s’il aurait été préférable pour eux de ne pas le capturer, explique-t-il.

Aucune trace du renard n’a toutefois été trouvée. Le public a été prévenu de ne pas poursuivre de recherche à moins d’être formé en matière de sauvetage d’animaux sauvages, selon M. MacIntosh.

Des feux inutiles

Non seulement les feux d’herbe nuisent à la faune et à son habitat, ils surchargent de travail les petites brigades de pompiers comme celle de North Sydney.

Chaque fois que la brigade doit intervenir, ses membres doivent mettre de côté leurs autres responsabilités, leur famille ou leur travail.

La brigade de North Sydney signale qu’elle a combattu près de 500 feux d’herbe durant une année particulièrement occupée.

Lloyd MacIntosh devant un camion de sa brigade.

Lloyd MacIntosh, chef des pompiers de North Sydney, affirme que la photographie du renard brûlé illustre l’un des dangers de faire des feux d’herbe au printemps.

Photo : CBC/Matthew Moore

Les feux d’herbe sont complètement inutiles. Ils n’offrent aucun bienfait, seulement de la destruction, affirme Lloyd MacIntosh. Il arrive souvent que des feux d’herbe qui échappent au contrôle de ceux qui les allument endommagent des clôtures et des maisons, souligne-t-il.

Il est erroné de croire que les feux favorisent la pousse d’une herbe plus verte qu’auparavant, ajoute le chef pompier. Ce n’est qu’un mythe, dit-il, en expliquant que c’est l’avis de propriétaires de serres, de fleuristes et de cultivateurs d’arbres.

Lloyd MacIntosh espère que le renard blessé devienne un symbole des risques des feux d’herbe.

Avec les renseignements d’Erin Pottie, de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !