•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous les vaccins AstraZeneca ont trouvé preneur à Jonquière et Alma

Une dame reçoit un coupon pour réserver sa dose.

Les premiers coupons pour le vaccin AstraZeneca ont été distribués à 7 h 30 au Centre Jonquière.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Radio-Canada

Des centaines de citoyens de la région se sont levés au petit matin pour attendre devant les centres de vaccination désignés dans l’espoir d’obtenir un coupon leur garantissant une dose du vaccin AstraZeneca dans la journée.

Quelque 300 doses étaient disponibles sans rendez-vous. Au Centre Jonquière, la scène était impressionnante. La file d’attente s’allongeait sur des dizaines de mètres, jusqu’au boulevard Saint-François.

Le scénario était le même au Centre Mario-Tremblay, à Alma, où au moins 400 personnes patientaient. Il s'agit des deux seuls endroits où le vaccin est offert jeudi.

Des citoyens attendent près du Centre Jonquière.

La file d'attente, jeudi matin, allait du Centre Jonquière jusqu'au boulevard Saint-François.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Des citoyens attendent à l'extérieur du Centre Mario-Tremblay.

À Alma aussi des citoyens se sont présentés au lieu de vaccination dès 6 h.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Vendredi, samedi et dimanche, il sera aussi offert à Chicoutimi et à Roberval. Seuls les gens âgés de 55 ans et plus peuvent le recevoir. La distribution des coupons pour réserver une dose commence à 7 h 30. Il n'est pas nécessaire de réserver une plage horaire sur le site Clic Santé.

Une femme montre le coupon qu'elle a reçu.

Un coupon comme celui-ci était remis aux citoyens de 55 ans et plus qui souhaitaient réserver une dose du vaccin d'AstraZeneca.

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Jean-François Dionne montre le coupon qu'il a pu recevoir.

Jean-François Dionne est l’un des chanceux qui a obtenu une place pour la vaccination sans rendez-vous à Alma. Il s'est présenté avant 7 h.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Même si le produit du fabricant AstraZeneca est quelque peu controversé, force est de constater qu’une large partie de la population a choisi cette option pour se protéger contre le coronavirus.

La santé publique continue d’affirmer que le vaccin est sécuritaire.

D'après les informations de Louis Martineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !