•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Les trois chefs assis autour d'une table dans un studio de radio.

Le chef du Parti du Yukon, Currie Dixon (à gauche), la chef du Nouveau Parti démocratique, Kate White (milieu) et le chef du Parti libéral, Sandy Silver, avant le débat organisé par CBC.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Stéphanie Rousseau

Les trois chefs des principaux partis yukonnais ont échangé dans la bonne entente lors du débat des chefs qui s'est attardé à la pandémie, au logement et aux redevances minières.

C’est dans une ambiance décontractée que les trois chefs ont répondu aux questions de l'animateur de la soirée, Dave White, animateur de l'émission CBC Airplay.

Certaines des questions posées au chef du Parti du Yukon, Currie Dixon, au chef du Parti libéral, Sandy Silver, et à la chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Kate White, avaient été soumises par des membres du public.

Le débat de 90 minutes était l'une des dernières chances pour les électeurs d’entendrece que les partis leur proposent avant le vote de lundi.

Gestion de la pandémie

La première question a porté sur le plan de chacun pour s'attaquer à la pandémie s'ils sont victorieux.

La chef néo-démocrate, Kate White, a salué la décision d’annuler les Jeux de l’Arctique, mais a aussi souligné que l’opposition n’est plus tenue au courant des décisions liées à la pandémie par le gouvernement depuis l’automne et qu’elle souhaite le retour de ces séances d’information.

Les mains de la professionnelle de la santé s’apprêtent a vacciner une personne.

Le 12 mars, les 3 territoires avaient reçu assez de doses du vaccin de Moderna pour immuniser au moins 75% de leurs populations adultes.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Elle a aussi noté l’importance de ne pas remettre en question les décisions du bureau du médecin en chef, un message souligné également par le chef libéral Sandy Silver.

Le chef libéral a mis de l’avant que le Yukon s’en est bien sorti, comparativement à d’autres provinces qui sont actuellement obligées de se confiner de nouveau en raison du nombre de cas qui augmentent, comme l’Ontario.

Nous avons aussi négocié avec le gouvernement fédéral pour obtenir des quantités de vaccins bien avant le reste du Canada, a-t-il donné en exemple.

Consultez tous nos contenus sur les élections 2021 au Yukon.

Sandy Silver s’est inquiété qu’un gouvernement du Parti du Yukon lève des restrictions de manière trop précipitée, une critique à laquelle le chef du Parti du Yukon, Currie Dixon, a répondu que son parti avait un plan réaliste pour aider les industries touchées par la pandémie et qu’il compte suivre les recommandations du bureau du médecin hygiéniste en chef s’il est élu. Les Yukonnais veulent de la clarté et de la certitude sur les prochaines étapes. On a vu des messages contradictoires ces dernières semaines de la part du gouvernement, a lancé Currie Dixon. Ce à quoi Sandy Silver a ensuite répliqué que certaines décisions avaient évolué ces dernières semaines au fur et à mesure que la situation avait changé, notamment à propos des écoles.

Currie Dixon a aussi critiqué ce qu’il a appelé la bureaucratie qui a accompagné certains programmes d’aide du gouvernement libéral pour les entreprises.

Logements abordables

La chef du NPD a souligné que le logement, c’est le problème dont les gens me parlaient en 2011 quand le Parti du Yukon a été élu. C’est le même problème dont les gens me parlaient en 2016 quand les libéraux ont été élus. Et devinez quoi : c’est encore le problème dont les gens me parlent cette fois-ci!

La solution est de construire des logements et il faut de nouveaux lots à développer, a dit Kate White, qui a aussi noté que son parti est le seul prêt à imposer une limite aux augmentations de loyer.

Une cuisine tout équipée.

Deux studios sont aménagés pour des clients à mobilité réduite.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Currie Dixon a précisé que le Parti du Yukon croit que la solution passe par l'exploitation de nouveaux terrains. Nous voulons travailler avec les communautés autochtones pour que certaines de leurs terres soient développées dans des partenariats mutuellement bénéfiques, a lancé le chef du Parti du Yukon. Il a aussi promis de remettre en place un programme encourageant le premier achat de maisons et d’ajuster les programmes de soutien au logement.

Sandy Silver a rappelé que son gouvernement en avait déjà fait beaucoup pour aider l’accès au logement abordable, notamment en construisant plus de 350 logements abordables, mais qu’il reste du travail à faire. Il a indiqué que le gouvernement a triplé les investissements pour l'aménagement de terrains afin de créer 1000 lots au cours des cinq prochaines années.

En réponse à une critique que le système de loterie pour l'obtention des lots prêts pour la construction favorise les développeurs au détriment des particuliers, Sandy Silver a dit qu’il était satisfait du système actuel, mais qu’il y a toujours de la place pour l’amélioration. Currie Dixon promet une révision du système en place, même s’il ne croit pas que personne ne triche le système, même si c’est vrai qu’il est vieux.

Développement économique et minier

Sandy Silver a reconnu que son gouvernement et le secteur minier ont profité de bonnes circonstances pour le prix des métaux, ce qui a aidé l’industrie.

Une carrière de mine enneigée.

Le mine de cuivre et d'or de Minto Mine au Yukon.

Photo : Courtoisie Capstone Mining Corp

Nous avons soutenu l’industrie pendant la COVID et pour le futur, nous devons nous préoccuper des processus et travailler avec les communautés autochtones pour le futur, a déclaré Sandy Silver.

C’est vraiment l’industrie privée sur laquelle repose le Yukon. Alors que la pandémie a touché le tourisme, le secteur minier a continué à générer des emplois et des investissements, a dit pour sa part le chef du Parti du Yukon.

Au cours des dernières années, il y a eu de l’incertitude pour l'industrie, a indiqué Currie Dixon, citant un rapport de l’organisme de droite l’Institut Fraser qui montre que le Yukon est passé de la 9e à la 18e place pour faire des affaires, selon l’industrie minière.

Pour sa part, Kate White a défendu la volonté du NPD de hausser les redevances minières.

C’est une ressource non renouvelable qui doit profiter à tous les Yukonnais, a-t-elle déclaré, citant l’exemple norvégien qui a su profiter des redevances de l’industrie pétrolière.

Nous pensons aussi que la façon de réduire l’incertitude pour l’industrie minière est de travailler pour obtenir le consentement des Premières Nations et qu’il faut les respecter si elles disent non.

Alcool et opioïdes

Le chef libéral a rappelé que son parti s'engage à offrir de l'approvisionnement sûr en drogues pour diminuer les surdoses et à créer un refuge où la consommation d'alcool serait permise. Le Parti du Yukon mise surtout sur une augmentation des places de traitement des problèmes de dépendance.

Le NPD soutient une politique d'approvisionnement sûr en drogues et critique le fait que les libéraux ne se soient pas engagés avant dans cette voie.

Sandy Silver a aussi défendu la mise en place d’une remise de 25 % sur les produits de l’alcool pour aider les restaurants à affronter la pandémie, alors que les problèmes d’alcoolisme sont accentués par l’isolement. Il a notamment expliqué que le gouvernement a fait attention à ce que les restaurants ne puissent pas se servir des remises pour offrir de l’alcool à meilleur prix.

Oui, les taux d’alcoolisme au Yukon sont troublants, mais il faut concilier cela avec le développement de l’économie, a lancé Sandy Silver.

Kate White a indiqué qu’elle est en désaccord et qu’il y a d’autres moyens d’aider les restaurants, comme notre politique d’achat de produits locaux.

Pour sa part, le chef du Parti du Yukon, Currie Dixon, propose de prolonger la remise d’un an pour l’alcool et veut aussi faire des changements au système de vente de l’alcool pour donner une plus grande place au secteur privé.

L’industrie du tourisme et de l’hospitalité ont été les plus touchées par la pandémie et nous voulons les soutenir, a lancé Currie Dixon.

Gestion des incendies à Keno

Les chefs ont aussi été questionnés sur leur plan pour aider la communauté de Keno à mieux répondre aux incendies, après un feu majeur en décembre et un autre en février. Le parti libéral a expliqué que le gouvernement avait lancé un processus de révision de la gestion des incendies dans toutes les petites communes du Yukon à la suite de l'incendie de l'Hôtel Keno City.

L'hôtel en flammes.

L'Hôtel Keno City a été détruit par les flammes le 11 décembre 2020.

Photo : Kevin O'Hara/Facebook

Sandy Silver a ajouté que son parti, comme le Parti du Yukon, souhaite l’élaboration d’une brigade de pompiers volontaires, comme c’est le cas dans d’autres hameaux. Le NPD propose de travailler avec une mine à proximité pour améliorer le temps de réponse en cas d'incendie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !