•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La porte s'ouvre pour Tristan Sanchez chez les Wildcats

L'attaquant marche dans les pas de son grand-père Oscar Gaudet, qui a joué dans les clubs-écoles des Blackhawks de Chicago, pendant 7 ans, dont trois saisons à Dallas.

Joueur qui veut enlever la rondelle à un adversaire.

Porter l'uniforme des Wildcats est un honneur pour Sanchez. Le jeune homme de 17 ans a grandi en admirant cette équipe à Moncton. Maintenant, il est membre de la formation, même s'il n'a jamais été repêché.

Photo : Daniel St Louis

François Le Blanc

En raison des nombreuses blessures, les Wildcats de Moncton avaient besoin d'aide et ils l'ont trouvée dans leur cour arrière.

Tristan Sanchez, un attaquant de Moncton âgé de 17 ans, a disputé ses trois premiers matchs dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) cette semaine en tant que joueur de réserve. Et déjà, ce petit-fils d'une légende du hockey monctonien, Oscar Gaudet, laisse une bonne impression.

Joueur de hockey qui patine

Tristan Sanchez, à ses débuts avec les Wildcats.

Photo : Daniel St Louis

Ça fait depuis que je suis un enfant que je regarde les Wildcats, mentionne Tristan. C'est cool que je joue maintenant avec eux.

C'est une bonne période pour Sanchez. Les Flyers de Moncton, l'équipe avec laquelle il évolue habituellement jouera en finale de la Ligue AAA des moins de 18 ans du Nouveau-Brunswick. En attendant, le jeune homme a réalisé un de ses rêves en jouant dans la LHJMQ, samedi et mardi, contre le Titan d'Acadie-Bathurst et mercredi contre Saint-Jean.

Même joueur avec un gilet rouge d'une autre équipe, patinant en étant incliné.

Quand il n'évolue pas avec les Wildcats, dans la LHJMQ, Tristan Sanchez défend les couleurs des Flyers, chez les moins de 18 ans.

Photo : Radio-Canada / Ian Bonnell

Sanchez n'a pas été surpris par ce rappel. Ça faisait déjà trois semaines qu'il s'entraînait avec l'équipe.

J'étais tout de même un peu nerveux [de jouer au Centre Avenir] quand j'ai embarqué sur la glace. Mais, je voulais juste me prouver que j'étais capable de jouer avec eux et que j'étais prêt pour porter le gilet des Wildcats.

Une citation de :Tristan Sanchez

Ce qui rend ces trois joutes plus valorisantes, c'est que Sanchez n'a jamais été repêché dans la LHJMQ. Les Wildcats l'avaient invité, comme joueur autonome, à leur camp de sélection cet automne et il est devenu un joueur affilié.

Un arbre généalogique athlétique

Jeune souriant. Des photos et une bannière Go Cats Go sont derrière lui.

Lors de l'entrevue, par Messenger, Tristan montre une photo de son grand-père, Oscar Gaudet, et une affiche d'encouragement des Wildcats.

Photo : Image tirée de Messenger

Son histoire est loin d'être banale. Né au Texas, il déménage à Moncton il y a 12 ans. C'est un changement de vie majeur pour lui.

Sa mère a joué un rôle dans son intégration à Moncton. Quand je suis parti du Texas, j'avais 5 ans. J'ai laissé des amis. Je suis arrivé ici, sans connaître le français. Je n'avais jamais été sur la glace avant, raconte-t-il. C'était dur de m'adapter.

Sa mère, c'est Sherrie Gaudet. Elle l'a aidé à apprendre le français et à patiner.

C'était une façon aussi de nouer des liens avec ses racines acadiennes. Des racines bien ancrées à Memramcook.

Homme souriant dans une photo en noir et blanc.

Oscar Gaudet a joué pendant 7 ans dans les clubs-écoles des Blackhawks de Chicago: à Buffalo, à Dallas et à Saint-Louis.

Photo : Famille Gaudet

Côté hockey, Tristan a de qui tenir : son grand-père est Oscar Gaudet, qui a joué dans les clubs-écoles des Blackhawks de Chicago, pendant 7 ans, dont trois saisons à Dallas.

Il a toujours été un modèle pour moi, mentionne Tristan. Il vient à toutes mes parties et il me donne des conseils. Il est là quand j'ai des questions.

Jeune homme souriant. Photo en noir et blanc.

Oscar Gaudet, lorqu'il jouait au hockey mineur à Memramcook. Le légendaire hockeyeur laisse dévoiler une ressemblance avec son petit-fils.

Photo : Famille Gaudet

La famille élargie des Gaudet a aussi fait sa marque dans les hautes sphères du hockey amateur et professionnel : Ron (le frère d'Oscar), ses oncles Richard et Deny; ses petits-cousins Ron fils et Kevin.

Bien des gens lui rappellent ses liens avec les Gaudet. Est-ce ennuyant ou agaçant? Non, c'est cool, répond-il en souriant.

En attendant de disputer son prochain match, Tristan Sanchez profite du moment présent. Il a franchi un premier pas pour réaliser son rêve. Pour le reste, tout est possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !