•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conseil des ministres donne son aval au projet de tramway

Le maire de Québec Régis Labeaume en conférence de presse.

Le projet de tramway peut aller de l'avant

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, le projet du maire de Québec obtient le feu vert du gouvernement pour aller de l'avant avec le projet de tramway.

Après des mois d'attente, le maire de Québec obtient enfin l'aval du gouvernement de François Legault pour son projet de tramway. Radio-Canada est en mesure de confirmer que le décret a été signé lors du conseil des ministres qui se tenait ce mercredi.

Personne au gouvernement n'a voulu confirmer nos informations. Rien ne l'oblige. Les élus n'ont pas à rendre compte des décrets qu'ils signent au moment où ils les signent.

Selon nos sources, le gouvernement souhaite d'abord mettre tous ses efforts pour ralentir la progression des cas de COVID-19 à Québec, avant de se lancer dans les bonnes nouvelles.

Encore ce matin, la ministre responsable de la Capitale-Nationale affirmait que le dossier cheminait rapidement. Ça avance très bien, a commenté Geneviève Guilbault.

Elle a pris soin de préciser qu'il n'y aurait pas d'annonce aujourd'hui.

Le mot d'ordre est le même partout que ce soit au bureau du ministre des Transports ou celui du premier ministre.

Calendrier respecté

Le maire de Québec avait manifesté son impatience il y a quelques jours. Il soutenait que le dossier ne serait pas prêt à temps pour être soumis au conseil des ministres du 7 avril, puisque « quelque chose accroch[ait] » dans les discussions.

Régis Labeaume espérait d'obtenir le décret dans les meilleurs délais pour pouvoir lancer l'appel de proposition aux consortiums avant la fin du mois.

Ce différend s'est réglé jeudi dernier, mais selon nos sources, il semblait impossible de pouvoir rattraper le temps perdu.

Le maire de Québec a toutefois précisé mardi qu'il se sentait bien et qu'il était maintenant plus rassuré. Je ne peux pas vous en dire plus, malheureusement, je suis tenu à la confidentialité, a-t-il affirmé.

Les membres du cabinet du maire ont refusé tout commentaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !