•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un résident de Terrebonne accusé du meurtre au premier degré de sa femme

Gros plan sur la balance que porte la statue de la Justice.

Un porte-parole de la SQ a confirmé que le dossier était relié à « une absence de soins volontaire envers la victime ».

Photo : iStock

Un Terrebonnien de 59 ans doit faire face à la justice six mois après la mort de son épouse dans des circonstances nébuleuses.

Bruno Turcotte est accusé d'avoir tué Johanne Bilodeau l'automne dernier, a annoncé la Sûreté du Québec (SQ) mercredi midi par communiqué. Arrêté mardi, le quinquagénaire a comparu mercredi matin au palais de justice de Laval. Un chef de meurtre au premier degré a été déposé contre lui.

Puisque le dossier est présentement devant les tribunaux, et pour la préservation de la preuve, nous n’élaborerons point sur les problèmes de santé de madame Bilodeau ni sur les éléments ayant mené au dépôt d’accusation de Bruno Turcotte, écrit la SQ.

Joint par téléphone, le sergent Jean-Raphaël Drolet a néanmoins confirmé que le dossier était relié à une absence de soins volontaire envers la victime.

Un AVC ayant laissé des séquelles

Selon nos informations, Mme Bilodeau était fortement dépendante de son conjoint depuis un accident vasculaire cérébral (AVC) subi en 2010.

Le 23 septembre dernier, un membre de sa famille a fait un signalement auprès de la police parce qu'il s'inquiétait pour sa santé. Le jour même, Mme Bilodeau a été transportée à l'Hôpital Pierre-Le Gardeur pour des problèmes de santé importants, confirme la SQ. Elle en est morte le lendemain.

Une enquête, à l'époque, avait été ouverte par le coroner, mais celle-ci est devenue par la suite une enquête de nature criminelle, explique la SQ dans son communiqué.

C'est son Service des enquêtes sur les crimes contre la personne qui s'en est chargé, en collaboration avec le Service de police intermunicipal de Terrebonne/Sainte-Anne-des-Plaines/Bois-des-Filion. Leur investigation a duré plusieurs mois.

Johanne Bilodeau avait 58 ans au moment de son décès. Ses funérailles ont été célébrées le 11 octobre dans un salon funéraire de Terrebonne. Elle avait trois enfants et quatre petits-enfants.

Bruno Turcotte demeure détenu pour l'instant. Le dossier est reporté au 23 avril, indique la procureure aux poursuites criminelles et pénales Karine Dalphond. La divulgation de la preuve à la défense n'a pas encore été faite.

L'accusé est représenté par les avocats Marc Labelle et Jean Cordeau.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.