•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 660 M$ pour les routes et aéroports de la Côte-Nord

Deux voitures roulant en sens opposé sur la route 138 et une pancarte indiquant la distance à parcours vers Maliotenam, Havre-St-Pierre et Natashquan.

Le maintien des routes de la Côte-Nord sera assuré par un investissement de plus de 120 millions de dollars (archives).

Photo : Radio-Canada / Nicolas Lachapelle

Radio-Canada

Le ministre responsable de la Côte-Nord, Jonatan Julien, a annoncé des investissements totalisant plus de 661 millions de dollars pour « le maintien et l'amélioration des infrastructures routières et aéroportuaires » de la région d’ici 2023.

Reconstruction de ponts sur la route 138 à Baie-Comeau et à Bonne-Espérance, entretien de structures sur la Route blanche, entretien des chaussées; les millions seront dépensés pour que l’état des routes de la Côte-Nord soit amélioré dans les prochaines années.

Une bouffée d’air frais, selon le ministre Julien. Cet investissement de Québec s’inscrit dans la volonté du gouvernement de relancer l’économie de la province après la pandémie de COVID-19.

La réalisation de ces projets améliorera concrètement notre qualité de vie en permettant des déplacements plus sécuritaires et plus efficaces sur l'ensemble de notre réseau, note le ministre par voie de communiqué.

En conférence de presse virtuelle, M. Julien a reconnu que ces investissements s'accompagneront de complications sur le réseau routier.

On annonce tellement de sommes importantes que ça va être long, mais je suis prêt à vivre ces difficultés-là sachant que ça va améliorer nos infrastructures, a indiqué le ministre.

En plus des sommes prévues pour les infrastructures routières, près de 15 millions de dollars seront exclusivement affectés à des projets aéroportuaires sur la Côte-Nord.

Lors de la conférence de presse virtuelle, la directrice générale Projets et exploitation aéroportuaires au ministère des Transports, Danielle Fleury, a expliqué que cet investissement toucherait principalement les aéroports du ministère en Basse-Côte-Nord.

Ce sont les six petits aéroports régionaux qui desservent les communautés isolées de Kegaska, Tête-à-la Baleine, Saint-Augustin, Anticosti, La Romaine et La Tabatière, a énuméré Mme Fleury.

Des élus satisfaits

Le préfet de la MRC Golfe-du-Saint-Laurent, Randy Jones se dit très heureux des projets envisagés en Basse-Côte-Nord, notamment la reconstruction du pont de la rivière Saint-Paul et des travaux dans plusieurs petits aéroports de la région.

Randy Jones rappelle l'importance d'une aide de cette trempe compte tenu de la réalité géographique de la région. Ici à La Tabatière, il faut que toutes les lumières pour atterrir ça soit refait. Parce que ça ne rencontre pas les normes. Il faut mettre du gravier [sur les pistes] de ces aéroports là.

Je sais que c'est beaucoup d'argent, mais la route n'est pas faite encore. L'automne passé, quand le Bella Desgagnés était brisé, les produits frais, les légumes étaient transportés par avion.

Une citation de :Randy Jones, préfet de la MRC Golfe-du-Saint-Laurent

Randy Jones ajoute toutefois qu'il était déçu de ne pas pouvoir remercier et poser des questions au ministre Jonatan Julien lors de la conférence de presse virtuelle de mercredi.

Marcel Furlong

Marcel Furlong espère maintenant que les entrepreneurs locaux sauront tirer profit des contrats disponibles

Photo : Radio-Canada / Benoît Jobin

Le préfet de la MRC de Manicouagan, Marcel Furlong ajoute que les 662 millions de dollars d’investissements correspondent aux besoins de la région. Il espère maintenant que les entrepreneurs locaux sauront tirer profit des contrats disponibles pour ces travaux. On a créé les gens de Innovation et Développement Manicouagan et de Développement économique Sept-Îles, on a eu des subventions pour créer un comité de maximisation de retombée des grands travaux.

On travaille avec ces gens-là, pour aller chercher la part la plus importante possible pour les travaux. 

Une citation de :Marcel Furlong, préfet de la MRC de Manicouagan

Avec les informations de Djavan Habel-Thurton

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !