•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le prix des maisons explose (encore) à Québec

Une main qui tient des clés devant une maison.

Le nombre d'acheteurs dépasse largement le nombre de vendeurs à Québec.

Photo : iStock

Jamais les maisons n'ont été aussi dispendieuses qu'en mars 2021 à Québec, alors que le prix médian de l'unifamiliale a connu une progression de 19 % par rapport à il y a 12 mois pour s'établir à 317 567 $.

Les ventes des copropriétés explosent également à Québec un an après l'arrivée de la pandémie sur son territoire. La hausse des prix est de 9 % pour la copropriété et 8 % pour le plex pour atteindre des prix médians respectifs de 204 000 $ et 337 500 $.

Au total, les ventes ont augmenté de 18 %, soit 1339 propriétés vendues de tout type, un autre record de transactions en un mois.

Pour un deuxième mois consécutif, la copropriété compte pour un tiers des transactions à Québec, soit un dixième record de ventes résidentielles d’affilée , observe Charles Brant, directeur du Service de l’analyse du marché.

Moins de maisons que jamais en vente

Pendant ce temps, le nombre de maisons toujours disponibles sur le marché a chuté de 56 %. La rareté joue donc évidemment en faveur des vendeurs à la recherche d'une bonne affaire.

La hausse des prix, due à la rareté des unifamiliales sur le marché, contribue à convaincre les vendeurs potentiels de mettre leur propriété sur le marché, ce qui explique le record des nouvelles inscriptions d’unifamiliales et l’augmentation des ventes de copropriétés , commente Charles Brant.

Sans surprise, la couronne nord de Québec attire les acheteurs à l'ère du télétravail : 182 ventes ont eu lieu en mars dans ce secteur, soit une hausse de 39 % par rapport à l'année dernière.

Les arrondissements de Beauport et Charlesbourg ont également la cote avec 927 ventes (+19 %).

Le bien-être chez soi

Foi des courtiers immobiliers, les records risquent encore de tomber en 2021. Il y a cinq mois à peine, le coût moyen de l'acquisition d'une maison unifamiliale à Québec était de 279 000 $.

Cette somme record à l'époque semble aujourd'hui bien infime aux yeux des acheteurs qui doivent user de stratégies pour convaincre les vendeurs. Il y a un mois, Radio-Canada rapportait notamment qu'une famille a reçu 57 visites en 4 jours après avoir mis en vente un petit jumelé de Neufchâtel.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !