•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouveau décès lié à la COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue

Des dizaines de fenêtres se trouvent sur le côté du centre hospitalier.

L'hôpital de Rouyn-Noranda est le centre désigné pour les cas de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue (archives).

Photo : Radio-Canada / Mathieu Ouellette

Radio-Canada

Un neuvième décès est rapporté dans la région depuis le début de la pandémie. Ce décès est survenu à la suite d'une hospitalisation.

C'est le cinquième décès de la deuxième vague de la pandémie de COVID-19.

Le décès précédent avait été rapporté le 24 mars.

Selon le CISSS de l'Abitibi-Témiscamingue, deux personnes sont hospitalisées, mais elles ne se trouvent pas à l'unité de soins intensifs.

Trois nouveaux cas de COVID-19

La région enregistre trois nouveaux cas de coronavirus pour une deuxième journée consécutive.

Deux personnes dont l'adresse est à Rouyn-Noranda et une personne de la Vallée-de-l'Or ont reçu un résultat positif au test de dépistage du virus.

Le nombre de cas actifs passe de 74 à 69 en Abitibi-Témiscamingue.

Répartition des cas actifs :

  • MRC de Rouyn-Noranda : 33
  • MRC de la Vallée-de-l'Or : 25
  • MRC de Témiscamingue : 9
  • MRC d'Abitibi : moins de 6
  • MRC d'Abitibi-Ouest : 0

La santé publique du Québec rapporte 1270 nouveaux cas de COVID-19 et huit décès en 24 heures.

En Ontario, les nouvelles infections dans les écoles atteignent de nouveaux sommets.

Les nouvelles mesures en zone orange

De nouvelles mesures ont été annoncées par le gouvernement du Québec mardi.

Dès le 12 avril, les élèves des écoles primaires et secondaires devront porter un masque de procédure, même en classe.

Les déplacements non essentiels entre une zone orange et une zone jaune seront également interdits.

Scène culturelle

Une distance de 2 mètres entre les sièges est exigée pour les personnes ne résident pas à la même adresse.

La mesure précédente exigeait une distance de 1,5 mètre entre les personnes qui n’habitent pas au même endroit.

Ces changements représentent un coup dur pour les salles de spectacles de l’Abitibi-Témiscamingue.

La galerie du Rift de Ville-Marie

La galerie du Rift de Ville-Marie

Photo : GOOGLE MAPS

Les équipes ont appris mardi qu’elles avaient 48 heures pour réaménager les salles afin qu’une distance de 2 mètres soit respectée entre chaque bulle familiale.

Des spectateurs recevront donc des appels au cours des prochaines heures pour se faire annoncer qu’ils ne peuvent plus assister à la représentation pour laquelle ils avaient des billets.

C’est le cas du Rift à Ville-Marie.

On venait de remettre des billets en vente et là, on nous dit : " vous devez reculer non pas de 1 pas, mais de deux pas ". Pour la salle qu’on a samedi, on avait à peu près 120 billets vendus. Il va falloir rappeler plus de 50 personnes pour leur dire que malheureusement, vous ne pourrez pas assister au spectacle. C’est vraiment une situation qui tire beaucoup de jus pour l’ensemble de l’équipe du Rift, mais aussi l’ensemble des équipes au Québec. C’est la consternation partout au Québec dans les salles de spectacles et de cinéma , déplore la directrice du Rift, Amélie Cordeau.

Sports et loisirs

Les groupes de 12 personnes en zone orange peuvent encore pratiquer une activité à l’extérieur. Dès demain, le port du couvre-visage sera obligatoire. Les personnes assises à 2 mètres de distance pourront le retirer.

Plusieurs associations sportives de la région attendent des précisions quant aux sports à l’intérieur.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !