•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un acheteur pour la propriété de Peter Nygard au lac Falcon

Vue extérieure du bâtiment principal de la propriété.

La propriété de Peter Nygard située au lac Falcon, dans le parc provincial du Whiteshell, au Manitoba, a été vendue. Selon les informations de CBC, l’acheteur est un jeune développeur de logiciels qui a rencontré Peter Nygard dans des tournois de poker. Le prix de la vente n’est pas connu.

Photo : Radio-Canada / Travis Golby

Radio-Canada

L'ancien magnat de la mode Peter Nygard a vendu sa propriété du lac Falcon, au Manitoba.

Le domaine valant plusieurs millions de dollars, situé dans le parc provincial du Whiteshell, près de la frontière avec l'Ontario, a été discrètement mis en vente en février auprès d’une poignée de propriétaires de chalets dans la région. Le mois dernier, une promesse d’achat aurait été acceptée.

Selon les informations obtenues par CBC, l’acheteur serait un jeune créateur de logiciels qui connaît Peter Nygard par le biais de tournois de poker. Joint au téléphone, l’homme a indiqué que sa compagnie était intervenue dans le dossier de la propriété, mais n’a pas voulu en dire davantage.

L’agent immobilier Derrick Sigmar a confirmé que sa société avait été mandatée pour dresser une liste d’acheteurs potentiels, mais ne pouvait donner d’autres détails sans la permission des parties prenantes. Il a ensuite rappelé pour faire un ajout : Les parties concernées préfèrent que la transaction reste confidentielle.

CBC a parlé avec un homme qui a confirmé avoir déposé une offre de 3,2 millions de dollars pour trois propriétés, promesse d’achat qu’il a ensuite retirée parce qu’il y avait trop de conditions associées à la vente.

Un permis d’occupation requis

Cet homme a dit que Peter Nygard avait supprimé un chemin sur le domaine, lequel devrait être remplacé par l’acheteur. Il a aussi mentionné qu’il n’y avait pas de permis d’occupation pour le chalet principal et que les nouveaux propriétaires auraient la responsabilité d’en obtenir un.

Selon les documents de la cour, la vente devait être conclue autour du 9 mars.

La propriété et ses bâtiments vus à partir du lac en hiver.

Il y a 5 bâtiments sur le domaine de Peter Nygard au lac Falcon : le chalet principal, celui de sa mère et trois chalets pour des invités. Un voisin a dit à CBC que la propriété allait devenir un complexe touristique offrant du gîte.

Photo : Radio-Canada / Travis Golby

Pour que la transaction soit conclue, elle devait être approuvée par Peter Nygard et Tiina Tulikorpi, une amie de longue date de la famille et ancienne dirigeante de l’entreprise. La mère de Peter Nygard, Hiikka Kanerva Nygard, morte en 2010, les avait nommés fiduciaires de son chalet au lac Falcon.

La soeur de Peter Nygard, Pirjo-Liisa Nygard-Johnson, était cofiduciaire de la propriété jusqu’à sa mort, en janvier 2020.

Le mois dernier, Tiina Tulikorpi, 53 ans, a déposé une requête à la Cour du Banc de la Reine du Manitoba afin de renoncer à son rôle de fiduciaire sur le patrimoine de Hiikka Kanerva Nygard.

Les clauses de la fiducie stipulent que les fiduciaires doivent approuver unanimement toute vente de la propriété, indique l’avis de motion déposé à la cour le 15 mars.

Plutôt que d’être impliquée dans l’approbation de la vente du bien en fiducie, je préférerais renoncer à mon rôle de fiduciaire, a écrit Mme Tulikorpi dans sa déclaration sous serment. Peter est l’unique bénéficiaire de la fiducie, et je n’ai aucun intérêt dans la propriété.

L’avis de motion indique que Peter Nygard a accepté une promesse d’achat pour deux de ses bâtiments du lac Falcon, de même que pour le chalet de sa mère.

Si Tiina renonce à ses fonctions de cofiduciaire, Peter Nygard peut consentir à la vente du bien en fiducie [...] et si la propriété est vendue, Peter sera l’unique bénéficiaire, précise l’avis de motion.

Peter Nygard serre une femme dans ses bras, tandis qu'une autre se tient à ses côtés et sourit.

Tiina Tulikorpi (à gauche) a été décrite comme une coconspiratrice de Peter Nygard dans les documents des poursuites.

Photo : Peter Nygard/YouTube

Tiina Tulikorpi accusée en tant que coconspiratrice de Nygard

Tiina Tulikorpi fait partie des employés de longue date de Peter Nygard accusés dans des poursuites d’avoir agi comme coconspirateurs du réseau de trafic sexuel allégué de l'ex-magnat de la mode.

Ces cadres supérieurs, dirigeants et directeurs connaissaient ou auraient dû connaître, dans l’exercice d’une diligence raisonnable, les machinations continues et/ou les entreprises de trafic sexuel de Nygard, indique une plainte modifiée, datée du 11 juin 2020, dans un recours collectif déposé à New York.

Cette poursuite est suspendue jusqu’à ce que la cause criminelle contre Peter Nygard soit entendue devant les tribunaux.

Peter Nygard, 79 ans, a été arrêté à Winnipeg en décembre 2020, en raison d’allégations de trafic sexuel concernant au moins une douzaine de femmes et de filles pendant une période de 25 ans, et pour lequel il aurait utilisé les fonds et les ressources de son entreprise.

Peter Nygard est détenu au Centre correctionnel de Headingley et fait face à une possible extradition aux États-Unis.

Tiina Tulikorpi est aussi mentionnée dans une poursuite au civil intentée par l’actrice et mannequin canadienne April Telek. Celle-ci poursuit la nièce de Peter Nygard, Angela Dyborn, en alléguant qu’elle l’a appâtée pour qu’elle soit agressée sexuellement par Peter Nygard dans les années 1990.

[Angela Dyborn] fait partie des coconspirateurs clés qui ont aidé Peter Nygard et ses autres complices – principalement Greg Fenske et Tiina Tulikorpi – à cacher et à détourner des biens au bénéfice de Nygard et à frauder les créanciers et les victimes, a écrit April Telek le 23 novembre 2020 dans une poursuite déposée en Californie.

Aucune des allégations contre Angela Dyborn ou Tiina Tulikorpi n’a été prouvée devant un tribunal. Les deux femmes les ont niées publiquement.

D’autres compagnies impliquées

Tiina Tulikorpi n’était pas seulement la directrice du marketing et de la promotion de Nygard International, elle était également présidente de deux entreprises californiennes que le gouvernement américain dit contrôlées par Peter Nygard, soit Edson’s Investments Inc. et Brause Investments Inc.

Les courriels de l’entreprise de Peter Nygard montrent, par exemple, que Peter Nygard contrôlait Edson’s Investments et ordonnait des déplacements d’argent entre les comptes d’Edon’s et d’autres comptes, écrit la procureure fédérale Audrey Strauss dans le dossier d’extradition de Peter Nygard.

Les autorités américaines affirment que Peter Nygard a liquidé ses biens dans les derniers mois et que, pour ce faire, il a fait appel aux cadres supérieurs de ses entreprises.

Durant les derniers mois, certaines entités contrôlées par Peter Nygard ont vendu plusieurs biens immobiliers en Californie, pour une somme totalisant près de 70 millions de dollars américains, indique Audrey Strauss.

Avec les informations de Caroline Barghout, CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !