•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Salles de spectacle :  un casse-tête complexe

Des sièges vides dans une salle de spectacles.

Les salles de spectacle doivent revoir à nouveau leur configuration.

Photo : Unsplash / Alex Avalos

Radio-Canada

En annonçant que la distanciation dans les salles de spectacle passait de 1,5 mètre à deux mètres, et ce, dès le 8 avril, des détenteurs de billets pourraient ne pas pouvoir assister au spectacle au moment prévu. Les diffuseurs doivent résoudre rapidement un casse-tête complexe.

En entrevue à Toujours le matin, la directrice des arts de la scène de Culture Trois-Rivières, Mélanie Brisebois, admettait que la décision complique rudement les choses.

Les équipes doivent revoir les plans de salle, l’attribution des sièges et contacter un à un les acheteurs de billets.

Le système de billetterie fonctionne avec une rangée et un numéro de siège en lien avec un algorithme qui calcule 1,5 mètre avant de rendre disponibles d’autres sièges. Maintenant, c’est deux mètres et sur 360 degrés. Il n’y a plus aucune attribution de siège qui fonctionne, résume Mme Brisebois.

Le personnel de la billetterie contactera donc les clients un à un, par ordre de priorité, en fonction de la date d’achat. À la fin du processus, il est possible que des spectateurs ne puissent être relocalisés.

Nous allons évaluer la possibilité d’ajouter des supplémentaires, mais on doit d’abord vérifier la disponibilité de l’artiste et des salles.

Une citation de :Mélanie Brisebois, directrice des arts de la scène, Culture Trois-Rivières

Malgré tout, Mme Brisebois dit comprendre les actions de la Santé publique. Nous sommes tous motivés par la même chose : présenter des spectacles dans le contexte le plus sécuritaire pour nos spectateurs, les artistes et les membres de notre personnel, conclut la directrice.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !