•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Revenus à la hausse dans les parcs de glisse de la Côte-Nord

Le centre de ski du Mont Ti-Basse, à Baie-Comeau.

Le centre de ski du Mont Ti-Basse, à Baie-Comeau (archives).

Photo : Radio-Canada / Roxanne Simard

Radio-Canada

La saison de ski a pris fin dimanche dans les stations de la Côte-Nord et l’heure est maintenant au bilan. Même si l'adaptation a été de mise encore cette année, les revenus sont à la hausse dans les parcs de glisse de la région.

Au mont Ti-Basse à Baie-Comeau, de nouveaux skieurs ont pris les pistes d’assaut cette année, indique le directeur général de la station, Patrick Pelletier.

De nouveaux groupes de gens ont laissé la poche de hockey dans le garage et ont troqué ça pour un équipement de ski familial.

Une citation de :Patrick Pelletier, directeur général, station de ski mont Ti-Basse

Il y en a certains, devant l’achalandage, qui ont peut-être rebroussé chemin. Ceux qui étaient plus habitués à faire des montées et descentes sans arrêt, de ne pas avoir de file d’attente, cette année ils en ont connu une. Ça a donc été une période d’adaptation pour certains clients. Mais somme toute, les sourires étaient au rendez-vous, précise M. Pelletier.

Patrick Pelletier indique qu'il faudra faire des efforts marketing l'an prochain pour maintenir en piste l'avalanche de clients reçue cette année.

Du côté de la station Gallix près de Sept-Îles, malgré les restrictions liées aux mesures sanitaires, le chiffre d'affaires est à la hausse selon le directeur de la station, Loïs Babin.

C’est très positif, on a une augmentation d’environ 5 % comparativement à l’an passé. Avec les nouveaux membres, c’est sûr que ça nous aide aussi. Présentement, on croit qu’on est positif, dire qu’on fait de l’argent comme de l’eau, ce n’est pas vrai. Le restaurant a été fermé tout l’hiver finalement. On a roulé avec de la restauration rapide, des choses vite faites, des petites pizzas, mais c’était le minimum, nuance M. Babin.

La dernière saison a été une année record pour la station de Gallix.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !