•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'ex-première ministre Christy Clark appelée à témoigner sur le blanchiment d'argent

La commission d'enquête Cullen entendra de nombreux ténors de l'ancien gouvernement libéral.

L'ancienne première ministre de Christy Clark, lors d'un rassemblement partisan.

L'ancienne première ministre de la Colombie-Britannique Christy Clark devrait témoigner à la fin du mois d'avril.

Photo : Christy Clark/Twitter

Radio-Canada

L'ancienne première ministre de la Colombie-Britannique Christy Clark et d'anciens ministres de son Cabinet sont appelés à témoigner devant la commission d'enquête Cullen sur le blanchiment d'argent.

La chef intérimaire du Parti libéral et ancienne ministre de la Sécurité publique et procureure générale, Shirley Bond, figure également sur la liste des témoins, tout comme les anciens ministres libéraux Rich Coleman, Michael de Jong et Kash Heed.

Le procureur général actuel, le néo-démocrate David Eby, devrait se présenter à la barre des témoins entre le 19 et le 30 avril.

Rappel des faits

Le premier ministre de la Colombie-Britannique, John Horgan, a annoncé en mai 2019 le lancement d’une enquête publique sur le blanchiment d’argent, dans la foulée de la publication de deux rapports révélant l’ampleur du problème dans la province.

Un comité d'experts a conclu que 7,4 milliards de dollars ont été blanchis dans le marché immobilier, mais aussi dans des voitures de luxe, des courses de chevaux et d'autres secteurs de l'économie.

En mars, la province a accordé à la commission une prolongation pour produire son rapport final, qui doit maintenant être présenté le 15 décembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !