•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Il faudra bientôt payer pour visiter le mont Pinacle

Le mont Pinacle et le lac Lyster.

Le sommet du mont Pinacle, à 675 mètres, attire certaines années plus de 50 000 visiteurs.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Dans le but d'assurer l'entretien des sentiers, la Ville de Coaticook imposera un léger tarif aux visiteurs du mont Pinacle, et ce, dès cet été.

Cette idée avait déjà été évoquée il y a plus d'un an, mais la Ville n'y avait pas donné suite. Cette fois-ci, le maire de Coaticook, Simon Madore, a toutefois annoncé officiellement qu'une légère tarification entrera en vigueur cet été.

Cette décision a été prise dans le but de financer l'entretien des sentiers du parc Harold F. Baldwin, au mont Pinacle. Le sommet de 675 mètres attire certaines années plus de 50 000 visiteurs. Ces randonneurs, bien que respectueux du site, laissent des traces. Chaque année, le maire explique qu'il faut débourser environ 50 000 $ pour en assurer la sécurité et la préservation.

Plutôt que d'aller chercher les sommes nécessaires à même les taxes municipales, la Ville a opté pour un mode de tarification utilisateur-payeur, dont le prix exact reste encore à déterminer.

Le site restera toutefois gratuit pour les randonneurs résidant dans la MRC de Coaticook.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !