•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La maison de Dennis Oland, au cœur de ses procès pour meurtre, a été vendue

La maison de Dennis Oland, à Rothesay, a été vendue.

La maison de Dennis Oland, à Rothesay, a été vendue.

Photo : CBC/Roger Cosman

Radio-Canada

La maison de la famille Oland, qui a joué un rôle important dans les deux procès de Dennis Oland pour meurtre de son père, en 2011, a été vendue à un acheteur local.

L'affiche indiquant « vendue » est apparue devant la propriété du 58, chemin Gondola Point, à Rothesay, la fin de semaine dernière.

La maison de cinq chambres à coucher accompagnée d'un terrain de 0,65 hectares avait été mise en vente à 749 000 $ à la fin du mois de janvier.

Le nom du nouveau propriétaire n'était toujours pas accessible dans les registres de Service Nouveau-Brunswick, mercredi matin.

L'une des résidences dont il est question.

La possession des propriétés dont il est question a été une caractéristique importante dans les procès de Dennis Oland pour le meurtre brutal de son père Richard Oland en 2011.

Photo :  CBC

L'agent immobilier Bob McVicar a confirmé la vente, mais refusé de divulguer l'identité du nouveau propriétaire, précisant que la transaction n'a pas encore été officiellement conclue.

Il a toutefois pu confirmer qu'il s'agit d'un acheteur de la région, qui a acheté la maison avec l'intention d'y vivre.

M. McVicar a ajouté que plusieurs personnes ont démontré de l'intérêt pour la propriété et que plus d'une offre a été soumise.

La maison appartenait autrefois au grand-père de Dennis Oland, Philip Oland, ancien pdg des brasseries Moosehead.

La possession de propriétés familiales a été une caractéristique importante dans les procès de Dennis Oland pour le meurtre brutal de son père, Richard Oland, dont il a été acquitté en juillet 2019 au terme de plusieurs années de querelles juridiques et de deux procès.

Dennis Oland a mis la propriété en vente peu de temps après que son ex-femme et lui furent parvenus à un accord dans le cadre d'un litige conjugal.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !