•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La compagnie Spartan Bioscience se met à l'abri de ses créanciers

Un cube gris sur lequel il est écrit Spartan. Le dessus est illuminé. Le cube semble pouvoir tenir dans une main.

Santé Canada a approuvé la vente du système Spartan COVID-19, un test de diagnostic moléculaire rapide.

Photo : Spartan Bioscience

Radio-Canada

L’entreprise ottavienne, Spartan Bioscience, qui a mis au point un dispositif de dépistage rapide de la COVID-19, se met à l’abri de ses créanciers après avoir découvert un problème non divulgué avec sa technologie.

La présidente-directrice générale par intérim de l’entreprise, Jennifer Ross-Carrière, a indiqué, mardi par voie de communiqué, que l'entreprise avait interrompu les expéditions de son cube de test COVID-19 pendant qu'elle s'efforçait de résoudre un problème récemment identifié.

En raison de cette pause dans les expéditions, Spartan cherche à se protéger de ses créanciers afin de restructurer la société et d'améliorer les performances du test COVID-19 sur le terrain, peut-on lire.

Dans le cadre de cette suspension des livraisons, l’entreprise canadienne basée à Ottawa a pris la décision de mettre à pied 60 employés de façon temporaire, soit environ 70 % de ses effectifs.

Nous nous efforçons de soutenir ces employés du mieux que nous pouvons, et nous espérons que notre technologie pourra continuer à évoluer et à progresser, a déclaré Mme Ross-Carrière dans le communiqué.

Nous espérons réapparaître après un certain temps et poursuivre la mise sur le marché de cette technologie.

Une citation de :Un porte-parole de l'entreprise Spartan Bioscience

L’outil de dépistage de la COVID-19 élaboré par Spartan a la taille d'une tasse à café, selon l’entreprise qui affirme que sa technologie peut fournir des résultats sur place en moins d'une heure en utilisant une réaction en chaîne par polymérase (PCR) pour obtenir des résultats de tests.

L'utilisation de l'appareil a été autorisée par Santé Canada le 22 janvier dernier.

Spartan a déclaré que l'autorisation de Santé Canada reste en place pendant qu'elle travaille avec l'agence fédérale pour résoudre le problème.

Avec les informations de CBC et Alexandra Angers

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !