•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les restaurants ne pourront pas rouvrir le 12 avril

Des chaises installées sur des tables dans un restaurant de Québec fermé en raison de la pandémie de COVID-19

Les salles à manger peuvent ouvrir en zone orange et jaune, mais pas en zone rouge.

Photo : Radio-Canada

Les propriétaires de restaurants situés dans les zones touchées par les mesures d’urgence, comme la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches, devront prendre leur mal en patience. Un passage en zone orange le 12 avril relève du « miracle », selon le docteur Arruda.

Les restaurateurs qui pensaient pouvoir rouvrir leur salle à manger le 12 avril seront déçus d'apprendre que ce n'est pas dans les plans de la santé publique, même si le gouvernement avait laissé entendre autre chose la semaine dernière.

En conférence de presse mardi, Dr Horacio Arruda a dit être confiant à 98 % que les régions touchées par les mesures d’urgence puissent souffler un peu après le traitement choc de 10 jours. Le directeur de la santé publique du Québec croit qu’il ne serait toutefois pas réaliste de les faire passer du rouge foncé au orange.

« Les gens qui étaient par exemple en zone rouge à Québec et qui sont passés en mesures d'urgence, au lieu de revenir à l'orange, ils vont aller en rouge. »

— Une citation de  Horacio Arruda, directeur de santé publique du Québec

Or, les salles en manger des restaurants sont autorisées à rouvrir uniquement en zone orange.

Je vais vous dire ben honnêtement qu'à moins qu'il y ait un miracle et que tout à coup ce soit complètement nettoyé, ça ne serait pas logique de revenir à l'orange.

Pas une surprise

Le propriétaire du Diner Saint-Sauveur n’est pas surpris. À absolument aucun moment je me suis mis des œillères roses et je me suis dit qu’on allait rouvrir le 12.

Philippe Blouin estime que la réouverture était trop rapide. On aurait dû attendre de laisser passer Pâques, estime-t-il.

Réglons le problème et après ça on fêtera! conclut-il.

On ne s’attendait pas à rouvrir de toute façon, réagit pour sa part le vice-président aux affaires publiques et gouvernementales de l’Association Restauration Québec (ARQ), François Meunier.

L’association est en mode prudence, on veut à tout prix éviter qu’une situation comme ce qu’a connu Québec se reproduise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !