•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sainte-Anne-des-Monts veut une résidence pour les étudiants en formation professionnelle

Centre de formation professionnelle de Sainte-Anne-des-Monts.

Centre de formation professionnelle de Sainte-Anne-des-Monts.

Photo : Joane Bérubé

Le maire, Simon Deschênes, demande au Centre de services scolaire (CSS) de rénover l'ancien bâtiment qui servait de résidence aux étudiants du secondaire pour loger ceux de la formation professionnelle.

Actuellement, les étudiants inscrits au Centre de formation professionnelle Micheline-Pelletier reçoivent de l’aide financière pour leur hébergement, mais ils doivent trouver eux-mêmes leur logement.

Ça devient de plus en plus difficile, indique le maire, en raison de la pénurie de logements.

La région a connu un solde migratoire positif l’an dernier et l’engouement s’est poursuivi au cours des derniers mois. C’est la première que je vois des gens qui ont de la difficulté à se loger à Sainte-Anne-des-Monts. On vit une mini-crise du logement. C’est un heureux problème, mais il faut trouver des solutions, commente le maire Deschênes.

L'école Gabriel-Le Courtois de Sainte-Anne-des-Monts

Lancienne résidence est située tout près de l'école Gabriel-Le Courtois de Sainte-Anne-des-Monts

Photo : Radio-Canada

Avant la pandémie, le maire avait demandé à l’ancienne commission scolaire d’examiner la possibilité de restaurer l’ancienne résidence étudiante située près de l’école Gabriel-Le Courtois. C’est un projet structurant, fait valoir Simon Deschênes, qui pourrait répondre à la crise du logement actuelle. Les étudiants pourraient être hébergés gratuitement, au même titre qu’à Gaspé. Ça pourrait peut-être rendre un inventaire de logements disponibles pour de jeunes familles, de jeunes travailleurs.

L’étude de faisabilité sur le projet a été réalisée par le centre de service scolaire l’an dernier, mais le maire n’a pas consulté l’étude.

Il estime toutefois que les besoins sont assez importants pour envisager une nouvelle construction si la détérioration du bâtiment actuel s’avérait trop avancée. Pourquoi pas? On a de gros surplus dans ce centre scolaire. On a une relance économique qui va passer par la construction d’infrastructures. On a une crise du logement. Tous les ingrédients sont là pour parvenir à trouver une solution, indique le maire.

La directrice du CSS des Chic-Chocs, Deslilas Fournier, indique que le projet est toujours en analyse.

Il s’agit, souligne-t-elle, d’un investissement majeur. Les rapports sont déposés. Les équipes vont se pencher là-dessus pour voir quels seront les investissements. On souhaite vraiment être en mesure éventuellement de rénover cette résidence qui pourrait accueillir nos élèves et qui sait peut-être même des gens de la communauté pour pallier une certaine pénurie.

Mme Fournier assure qu’actuellement, tous les étudiants de Sainte-Anne-des-Monts demeurent bien logés.

Le maire et la direction générale doivent se rencontrer au cours des prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !