•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Alberta annonce de nouvelles mesures pour ralentir la COVID-19 et ses variants

L’illustration la plus célèbre du virus de la COVID-19.

L’illustration la plus célèbre du virus provoquant la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre de l'Alberta, Jason Kenney, annonce la mise en place de nouvelles mesures afin de freiner la hausse importante du nombre d'infections au virus qui cause la COVID-19.

La province fait donc un pas en arrière et revient à la phase 1 de son plan de restrictions pour la pandémie (Path Forward).

Cette décision n’a pas été prise à la légère.

Une citation de :Jason Kenney, premier ministre de l'Alberta

Dès mardi, à 23 h 59 , les salles de sport devront offrir des séances individuelles uniquement et les commerces ne pourront pas accepter plus de 15 % de leur capacité d'avant la pandémie.

Quant aux restaurants et aux cafés, ils ne pourront plus accueillir de clients dans leur salle à manger, mais pourront le faire sur leur terrasse. Cette mesure entre en vigueur le 9 avril à midi.

Les services de santé tels que les acupuncteurs et les physiothérapeutes peuvent continuer à recevoir des clients sur rendez-vous seulement. Il en va de même pour les services de bien-être comme les salons de coiffure ou de massage.

La province a aussi tenu à rappeler à la population que les rassemblements intérieurs demeurent interdits, puisqu’ils représentent une source importante de transmission du virus.

Les rassemblements extérieurs de 10 personnes au maximum seront cependant toujours permis, tant que les personnes qui ne sont pas du même foyer maintiennent une distance de 2 mètres. 

Instaurer des restrictions immédiatement est la seule décision responsable à prendre afin de sauver des vies, a affirmé Jason Kenney.

Variants et hospitalisations

Selon Jason Kenney, les cas de variants sont particulièrement inquiétants, puisqu'ils sont plus contagieux et sont à l'origine de la multiplication rapide des cas dans la province.

Les cas de variants sont passés d’environ 100 par jour, il y a trois semaines, à 676, mardi, et représentent maintenant plus de 40 % des cas actifs, a souligné Jason Kenney.

La province espère que les nouvelles restrictions permettront de réduire les hospitalisations dans les semaines à venir.

Environ 5 % des personnes qui contractent la COVID-19 maintenant vont se retrouver à l’hôpital d’ici deux semaines, a poursuivi Jason Kenney.

Nous pouvons nous attendre à ce que jusqu’à 1000 personnes soient hospitalisées d’ici la fin du mois, a-t-il ajouté.

La vaccination se poursuit

Jusqu’à présent, 734 403 doses de vaccin ont été administrées en Alberta. Le gouvernement souhaite cependant augmenter la vitesse de vaccination.

Dès demain, toutes les personnes âgées de plus de 16 ans qui souffrent d’un problème de santé sous-jacent pourront se faire vacciner. Selon la province, cela représente un demi-million de personnes.

De plus, les personnes âgées de 55 à 64 ans qui n’ont pas de problème de santé chronique peuvent maintenant prendre rendez-vous pour recevoir une dose du vaccin AstraZeneca.

La province annonce également qu'elle est en train de mettre sur pied des centres de vaccination à débit rapide à Grande Prairie, à Fort McMurray, à Edmonton, à Medicine Hat et à Calgary. Une clinique de ce type a déjà ouvert ses portes à Red Deer.

De plus, les pharmacies permettront bientôt au public de se faire vacciner sans rendez-vous.

Selon Jason Kenney, près des deux tiers de la population auront atteint un certain niveau d’immunité contre la COVID-19 d'ici à la fin du mois de juin grâce à la vaccination ou au développement naturel d’anticorps après avoir contracté le coronavirus.

C’est la voie vers la liberté [...] Quand les deux tiers d’entre nous seront immunisés, nous pourrons commencer à revenir à la normale, a-t-il dit.

Plus de 2000 morts

Mardi, l’Alberta a annoncé 931 nouveaux cas de COVID-19 et 3 décès supplémentaires, ce qui porte le nombre total de cas actifs à 10 809, et le nombre total de décès dans la province, à 2001. 

En tout, 328 personnes sont hospitalisées dans la province en raison de la COVID-19, dont 76 en soins intensifs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !