•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De Gatineau à la télé américaine : le rêve éveillé du magicien Alex Boyer

Le magicien Alex Boyer avec une moitié de carte à jouer dans la bouche, l'autre moitié dans une main et le reste du paquet de cartes dans l'autre main.

Alex Boyer fait partie de la distribution de l’émission « Big Trick Energy », qui sera diffusée aux États-Unis à compter du 22 avril.

Photo : Radio-Canada / Alexander Behne

Alex Boyer a d’abord testé ses tours de magie devant public à la maternelle, puis, à l’adolescence, grâce à Secondaire en spectacle. Aujourd’hui âgé de 28 ans, le Gatinois concrétise un rêve : celui rejoindre les ligues majeures en devenant l’une des têtes d’affiche d’une première émission de télévision américaine.

Big Trick Energy, dont la diffusion débutera le 22 avril prochain aux États-Unis, réunit Alex Boyer et ses trois meilleurs amis, eux aussi illusionnistes. La nouvelle émission inclura tours de magie, coups pendables et leur camaraderie explosive.

Le Gatinois est récemment rentré d’un séjour de trois mois à Vancouver, où il a mené un train d’enfer. Chaque matin, dès 5 h ou 6 h, l’équipe mettait en branle de longues heures de tournage, pendant lesquelles les intrépides prestidigitateurs enchaînaient les tours joués aux autres et entre eux.

De Gatineau à la télé américaine

Lorsqu’Alex Boyer parle, un mot revient sans cesse : intense. Comme ces journées réglées au quart de tour, et comme les illusions et cascades de Big Trick Energy.

On avait toujours des ambulances sur le plateau, parce qu’on faisait des stunts quand même assez intenses. Des fois, on mettait notre vie en péril, et des fois, c’était juste drôle. Mais c’était beaucoup, beaucoup d’énergie, beaucoup de travail, beaucoup de création. Et on avait la meilleure équipe au monde : je n’aurais pas pu demander mieux que ça, reconnaît celui qui a grandi et vit toujours dans le secteur d'Aylmer.

Le magicien Alex Boyer avec un très grand sourire devant la caméra.

Alex Boyer a commencé à faire de la magie dans sa petite enfance grâce à un VHS de l’illusionniste Alain Choquette.

Photo : Radio-Canada / Alexander Behne

L’idée de Big Trick Energy a germé il y a un an, quand Alex Boyer a créé une chaîne YouTube avec l’Ottavien Eric Leclerc, le Montréalais Chris Ramsay et le Vancouvérois Wes Barker. Les quatre copains sont devenus complices d’écran après avoir présenté leurs vidéos à truTV, la chaîne de télévision derrière Impractical Jokers, une émission de type caméra cachée diffusée dans plus de 20 pays et déclinée en une dizaine de versions.

Alors que d’autres émissions de magie se concentrent sur un seul protagoniste qui ne rate jamais ses illusions, Big Trick Energy laisse les quatre larrons se renvoyer la balle, jouer des tours aux passants tous ensemble ou faire exprès pour que l’un fasse rater son tour à l'autre, décrit le Gatinois. Et il assure que la chimie entre les mousquetaires crève l’écran.

On essaie de vraiment tourner la roue dans le monde de la magie et que ce soit juste fun. On veut que quand tu nous vois, tu veuilles faire partie de la gang et avoir du fun avec nous.

Une citation de :Alex Boyer, magicien

La formule du succès

Alex Boyer a beau être devenu maître du tour de passe-passe, sa formule pour se rendre jusqu’aux petits écrans des Américains n’a rien de magique.

Il avait tout juste trois ans quand, en voyant l’illusionniste Alain Choquette à la télévision, il a eu une révélation. J’ai eu un sentiment inexplicable. Et je me suis dit : "C’est ça que je veux faire plus tard", se souvient-il.

L’année suivante, pour Noël, sa grand-mère lui offrait une cassette VHS pour apprendre à faire des tours d’Alain Choquette. [Il y avait] 10 tours de magie sur cette cassette-là. Et moi j’ai appris ça. Je pratiquais, je pratiquais..., indique celui qui cherchait à provoquer une réaction toujours plus ébahie chez ses parents.

Une fois à la maternelle, à la grande fierté du petit Alex, sa professeure lui a offert de faire un spectacle chaque vendredi. L’effet boule de neige a fait le reste : il s’est initié à la scène à l’école primaire, avant de s’illustrer à répétition au concours Secondaire en spectacle. Enfin, des gens d’affaires et des particuliers se sont mis à l’embaucher pour des spectacles privés.

Le magicien Alex Boyer qui tient des cartes à jouer en éventail dans sa main.

Même si son art l’amène hors de la région, Alex Boyer dit rester très attaché à l’Outaouais. Il réside encore dans le secteur d'Aylmer.

Photo : Radio-Canada / Alexander Behne

Désormais dans les grandes ligues, son ascension continue, alors qu’il a rendez-vous à Los Angeles au début de l’été.

Mais le magicien ne dévoile pas les détails de ce projet, pas plus qu’il ne dévoile ses trucs. C’est intense de dire que je peux vivre de mon rêve. C’est ça qu’on essaie de dire aux autres aussi : c’est que, vraiment, n’importe quoi est possible. Et si tu crois en quelque chose, tu peux le faire, conclut-il.

Avec les informations de Christelle D'Amours

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !