•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le vaccin offert aux 50 ans et plus dans des « points chauds » en Ontario

Un homme se fait vacciner.

Une clinique de vaccination dans le district du Nord-Ouest (Ontario)

Photo : Bureau de santé du Nord-Ouest

Radio-Canada

L’Ontario abaisse l’âge de vaccination à 50 ans aux endroits les plus touchés par la COVID-19 au cours de la phase 2 de la campagne vaccinale qui débute aujourd'hui.

Lors d’une séance d’information sur la vaccination, les membres du groupe de travail sur la distribution des vaccins ont expliqué que les emplacements représentant des points chauds seront désormais pris en compte dans la distribution prioritaire des vaccins en phase 2.

Il s’agit de secteurs - quartiers et communautés - où la COVID-19 présente des répercussions disproportionnées.

Dévoilés prochainement, ces points chauds se situent dans 13 circonscriptions sanitaires, dont Toronto, Niagara, Hamilton, Peel, Windsor-Essex, la région de York et Ottawa.

Circonscriptions sanitaires et points chauds

Durham, Halton, Hamilton, Niagara, Ottawa, Peel, Simcoe Muskoka, Sud-Ouest, Toronto, Waterloo, Wellington-Dufferin-Guelph, Windsor Essex, la région de York.

La province défend une démarche concentrée et ciblée sur les communautés les plus vulnérables afin de maximiser l’effet de sa campagne de vaccination sur son territoire.

Parallèlement, elle maintient les paramètres initiaux qui ont guidé les différentes phases de vaccination en continuant à donner la priorité aux populations les plus à risque de mourir et de souffrir de la COVID-19, selon leur âge et leur état de santé.

En date du 6 avril, 2 621 839 doses de vaccin ont été administrées à l’échelle de la province, et 323 148 personnes sont désormais complètement vaccinées.

Santé publique Ontario confirme 3065 nouveaux cas de COVID-19 et 8 morts de plus mardi.

Réticences persistantes

Au moment où la troisième vague, propulsée par les variants, poursuit sa progression en Ontario, la vaccination semble perdre son élan auprès des Ontariens âgés de 65 ans et plus, dont plus de 1 million n'ont pas encore été vaccinés.

En conférence de presse, le premier ministre Doug Ford a détaillé cette tendance par groupe d'âge. Plus de 88 239 Ontariens âgés de plus de 80 ans n'ont pas encore été vaccinés. Mais cela concerne également plus de 100 800 personnes de 75 à 79 ans, 279 000 de 70 à 74 ans et 618 000 de 65 à 69 ans.

Le premier ministre Doug Ford a de nouveau exhorté les proches des aînés à inciter ces derniers à se faire vacciner.

À Hamilton, par exemple, la disponibilité imprévue des plages horaires de vaccination a poussé la santé publique locale à abaisser l'âge des populations admissibles à 65 ans, mardi.

Vaccination des travailleurs agricoles

La médecin hygiéniste en chef adjointe de la province a confirmé, mardi, la tenue d'un projet pilote pour faire vacciner les travailleurs agricoles étrangers directement à leur arrivée à l'aéroport. Leur campagne vaccinale devrait débuter d'ici la fin de la semaine.

La Dre Barbara Yaffe a précisé que cette population est considérée à risque à cause de son environnement de travail.

L'Ontario prévoit d'accueillir jusqu’à 24 000 travailleurs agricoles étrangers temporaires en 2021.

Selon le gouvernement provincial, plus de 1780 travailleurs agricoles ont contracté la COVID-19 dans la province l'an dernier et trois travailleurs en sont décédés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !