•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mère du petit Kaden Young plaide coupable au sujet de la noyade de l’enfant

Le procès devant jury aurait dû avoir lieu dans une autre localité à cause de l'attention médiatique que la mort de l'enfant avait suscitée.

Une femme blonde avec une tuque recroquevillée lors d'une veillée à la chandelle.

Michelle Hanson, la mère de Kaden Young (archives).

Photo : Radio-Canada / Kate Bueckert/CBC News

Au tribunal d'Orangeville, Michelle Hanson a plaidé coupable mardi à une accusation de négligence criminelle ayant causé la mort relativement à la noyade de son fils en 2018 dans la région de Peel.

Michelle Hanson était accusée de négligence criminelle ayant causé la mort et de conduite avec les facultés affaiblies relativement à la mort de fils de trois ans, Kaden Young, le 21 février 2018.

Durant une inondation, selon la police, l'accusée conduisait sur une route fermée à la circulation et sa voiture ont abouti dans la rivière Grand dans le comté d'Amaranth.

La main de son petit garçon avait lâché prise pendant qu'elle tentait de s'extirper du véhicule qui coulait. La petite victime avait été emportée par le courant.

Michelle Hanson a toutefois plaidé coupable à l'accusation principale de négligence criminelle ayant causé la mort devant la Cour supérieure de l'Ontario.

Le plaidoyer de culpabilité a été présenté sur une plateforme numérique en avant-midi mardi devant la juge Gisele Miller, la Couronne et la défense.

Mme Hanson, qui était en ligne depuis Terre-Neuve, a déclaré que personne ne l'avait forcée à agir de la sorte et que son plaidoyer était volontaire. Elle avait les larmes aux yeux.

Elle a reconnu tous les faits retenus dans la déclaration commune de la Couronne et de la défense sur le fil des événements.

Photo d'un garçon qui sourit portant une casquette bleue.

Kaden Young, 3 ans.

Photo : Photo de la famille Young

La déclaration révèle que la femme avait bien consommé de l'alcool et pris de l'oxycodone cette nuit-là, mais rien ne prouve que ses facultés de conduire son véhicule aient été affaiblies au moment de l'accident.

Son taux d'alcool était en deçà de la limite permise et la présence d'oxycodone dans son corps était de nature thérapeutique.

Lors de son arrestation, la mère de l'enfant avait indiqué qu'elle n'avait pas vu le panneau de signalisation qui indiquait à l'époque que la route était fermée en raison du risque d'inondations et de glissement de terrain.

Elle avait dit aux policiers que son petit garçon lui avait glissé des bras alors qu'elle tentait de sortir du véhicule submergé.

L’accident, qui était survenu peu avant 1 h du matin, avait mené à des semaines de recherches pour retrouver le corps de l’enfant. Son cadavre sera finalement retrouvé le 21 avril suivant par un pêcheur près du lac Belwood.

Le procès de l'accusée devant jury avait été prévu d'abord à Guelph, puis à Kitchener, et non à Orangeville, pour des raisons d'impartialité et de neutralité.

L'audience sur la détermination de la peine aura lieu le 18 janvier 2022. Michelle Hanson avait été libérée sous caution après l'accident.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !