•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des records d’hospitalisations aux soins intensifs de Regina

L'Hôpital général de Regina.

Le services des soins intensifs de l'Hôpital général de Regina serait complet. (archives)

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

Des médecins saskatchewanais s'inquiètent de la hausse du nombre de personnes admises aux soins intensifs dans la capitale provinciale de la Saskatchewan, dont de plus en plus de jeunes.

Cette tendance va de pair avec la montée de variants dans la région.

En date du 5 avril, les admissions aux soins intensifs atteignent un nombre record de 47, dont 31 à Regina. Selon le Dr Masri, on y aurait même perdu le contrôle de la situation.

Nous avons malheureusement permis à ces chiffres d'augmenter en Saskatchewan, et plus particulièrement à Regina. Nous avons donc maintenant des services de soins intensifs complets à Regina, et les patients devront peut-être être transférés à Saskatoon.

De plus, la majorité des lits aux soins intensifs sont déjà occupés par les patients atteints par la COVID-19. À l'hôpital général de Regina, c'est le cas des 10 lits des soins intensifs.

Par ailleurs, une tendance continue de se confirmer et rend la situation préoccupante. De plus en plus de jeunes sont hospitalisés en raison des variants. La médecin en chef de l’Autorité de la Santé de la Saskatchewan (SHA), Susan Shaw, faisait déjà cette observation il y a quelques semaines.

La tranche d’âge des patients se situe maintenant de 19 à 49 ans dans certains hôpitaux, ce qui pourrait correspondre à des travailleurs essentiels qui ne sont pas encore admissibles à recevoir leur première dose de vaccin.

Selon le Dr Masri, il faudrait réfléchir dès maintenant à un changement de stratégie de vaccination.

Un avis que partage le Dr Alex Wong, spécialiste des maladies infectieuses à l'Hôpital général de Regina. Il estime que la province devrait permettre à ces personnes de se faire vacciner, peu importe leur âge.

De nombreuses personnes n'ont pas la possibilité de s'isoler en raison de leur travail, explique le Dr Wong. Il n’y a pas vraiment de soutien pour leur permettre de rester à la maison lorsqu'elles sont symptomatiques ou ne se sentent pas bien. Elles doivent donc travailler pour faire vivre leur famille.

Il estime aussi qu’il faudrait que les différents ordres de gouvernement mettent en place des programmes d’aide financière pour soutenir les travailleurs malades.

Tant et aussi longtemps que la situation sera inquiétante dans la capitale provinciale, le médecin de Saskatoon demande au reste de la province de se préparer, car la tendance pourrait s’étendre à d’autres villes et à d'autres régions que Regina.

Avec les informations d'Emily Pasiuk et Karel Houde-Hébert

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !