•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Important incendie dans les installations de Produits forestiers Résolu à Gatineau

Un camion de pompier et une ambulance sont visibles à travers des herbes hautes.

L'important incendie était maîtrisé vers 17 h 15, mais les pompiers sont restés sur les lieux jusqu'à environ 20 h.

Photo : CBC/Brian Morris

Radio-Canada

Un important incendie est survenu lundi dans les édifices de Produits forestiers Résolu situés sur la rue Main, à Gatineau.

Une cinquantaine de pompiers de plusieurs casernes ont été appelés à intervenir sur les lieux, a indiqué le Service de sécurité incendie de Gatineau (SSIG).

Le SSIG confirme que 15 employés ont dû être évacués.

Selon les informations publiées tard lundi soir, l'incendie a débuté lorsqu’une machine a pris feu à l'intérieur d'un édifice vers 14 h. L'entreprise confirme que le brasier a pris naissance dans la centrale thermique.

Des flammes et de la fumée étaient visibles au niveau du neuvième étage et se sont répandues dans les murs et jusqu'au toit.

Les pompiers de Gatineau ont mis fin à leur intervention peu avant 20 h. Deux pompiers ont subi un léger malaise dû au travail physique et à la chaleur extrême à l’intérieur du bâtiment, écrit le chef de division du SSIG, Dany Fortin, dans un rapport d’intervention.

Des copeaux de bois sont empilés sur le terrain d'une usine.

Plus d'une cinquantaine de pompiers étaient sur place.

Photo : Radio-Canada / Brian Morris

Selon Louis Bouchard, porte-parole pour Produits forestiers Résolu, l'incendie a été maîtrisé rapidement et il n'y a pas eu de blessés.

L'entreprise dit ne pas encore connaître l'ampleur des pertes, mais le SSIG avance que les dommages à l’édifice industriel sont évalués à plus de 400 000 $.

On ne prévoit pas d'impact majeur sur la production. Un système auxiliaire prend la relève et les opérations se poursuivent aujourd'hui, soutient M. Bouchard.

Le SSIG continue son enquête pour déterminer les causes exactes de l’incendie.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.