•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre de 25 millions $ à la mémoire des victimes de la tragédie des Broncos

Des plans préliminaires montrent l'extérieur d'un édifice.

Le centre de 25 millions $ veut rendre hommage aux victimes de la tragédie survenue le 6 avril 2018.

Photo : Gracieuseté Ville de Humboldt

Radio-Canada

À la veille du troisième anniversaire de la tragédie des Broncos de Humboldt, la Ville et les dirigeants de l’équipe dévoilent les plans préliminaires d’un centre à la mémoire des victimes.

Le 6 avril 2018, une collision entre l’autocar de Broncos et un camion semi-remorque a fait 16 morts et 13 blessés, ébranlant l’ensemble du pays et le monde du hockey.

Le centre de 25 millions de dollars, dévoilé en conférence de presse lundi, comprendra une galerie, une patinoire et un espace de physiothérapie.

Nous voulons vraiment que ceci soit une prochaine étape dans le processus de guérison, a déclaré le maire adjoint de Humboldt, Rob Muench.

Les dirigeants de l’équipe ont fait jouer une vidéo montrant Connor McDavid, Kyle Lowry, Hailey Wickenheiser et des personnalités d’autres disciplines sportives qui prêtent leur nom à la campagne de financement.

Les organisateurs indiquent que les 25 millions représentent un estimé des coûts, et que le budget du centre pourrait se préciser à mesure que le projet avance. Les organisateurs ajoutent qu’un certain nombre d’entreprises et d’individus se sont déjà engagés à prêter main-forte d’une façon ou d’une autre.

Kurt Leicht a perdu son fils Jacob dans l'accident. Il dit que sa famille a reçu un appui considérable au cours des trois dernières années et qu’il est encouragé de savoir que la mémoire de son fils vivra pour toujours dans ce centre.

Carol Brons, dont la sœur Dayna a été tuée dans la tragédie, dit espérer que le centre pourra inspirer d’autres personnes à effectuer des changements qui améliorent leur propre communauté.

D’autres notent que ce centre ne sera pas le seul legs des victimes et de leurs familles. Ces dernières ont ainsi milité pour que la sécurité soit améliorée au croisement des routes où la collision est survenue.

Une formation est désormais obligatoire pour tout conducteur de camion semi-remorque au pays. Les règles entourant le don d’organes ont aussi été changées, et les attitudes ont évolué depuis l’accident.

Mardi, à 16 h 50, un service virtuel à la mémoire des victimes aura lieu pour souligner le troisième anniversaire de la tragédie.

Il y aura des photographies des joueurs et du personnel, ainsi qu’un musée virtuel qui permettra de voir ce que les organisateurs qualifient de déluge de présents, d’amour et d’appui reçus au cours des trois dernières années.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !