•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les examens de conduite théoriques maintenant offerts en langues autochtones en Ontario

Un évaluateur prend des notes pendant un examen pratique.

Les examens théoriques de conduite sont maintenant disponibles en trois langues autochtones.

Photo : Radio-Canada / Matt Meuse

Radio-Canada

Le ministère des Transports de l’Ontario ajoute trois langues autochtones à son offre de langues pour ses examens théoriques de conduite pour obtenir le permis de conducteur novice.

Les versions écrites et audio de l’examen sont maintenant disponibles en 27 langues, dont l'ojibwé, l'oji-cri et le cri.

Cette mesure permet ainsi la prestation à distance des examens de conduite dans les communautés autochtones isolées du Nord.

Les candidats peuvent accéder à l'examen pour obtenir le permis de conduire novice par voie électronique ou en format audio, et des copies imprimées sont disponibles sur demande.

Je pense que c'est important et significatif pour les locuteurs de la langue ojibwée qui veulent l'inclusion et l'équité, affirme Dominic Beaudry, éducateur en langues et cultures autochtones sur l'île Manitoulin.

Selon M. Beaudry, les Autochtones veulent que leur langue soit incluse dans les activités quotidiennes, comme l'obtention d'un permis de conduire.

Cela vous donne le sentiment que votre langue est valorisée et qu'elle peut aussi être utilisée comme langue de travail, ajoute-t-il.

Le ministère des Transports explique que les langues ont été ajoutées pour plusieurs raisons, notamment la Loi sur les langues autochtones, adoptée en 2019. Cette loi soutient les efforts des peuples autochtones pour réclamer, revitaliser, maintenir et renforcer leurs langues.

L'initiative répond également aux actions demandées par la Commission de vérité et réconciliation, ainsi qu’à des recommandations de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

Des recommandations qui soulignent la nécessité de préserver les langues autochtones en tant qu'élément fondamental de la culture, de la société et des identités autochtones.

Le ministère a collaboré avec le ministère des Affaires autochtones, le ministère des Richesses naturelles et des Forêts et le ministère de l’Énergie, du Développement du Nord et des Mines pour traduire ces documents.

Selon M. Beaudry, l'ajout de ces langues au processus d’obtention du permis de conduire sera accueilli favorablement par les jeunes Autochtones.

Ils veulent que leur culture et leur langue soient présentées de manière significative, afin qu'ils se sentent inclus dans la communauté, affirme-t-il.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !