•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bangladesh : 26 morts dans le naufrage d'un traversier

Des plongeurs portent un cadavre.

Des plongeurs portent un cadavre après avoir récupéré le bateau chaviré dans la rivière Shitalakshya.

Photo : Getty Images / MUNIR UZ ZAMAN

Agence France-Presse

Au moins 26 personnes ont péri dans le naufrage dimanche d'un traversier dans une rivière du Bangladesh après une collision avec un autre bateau, ont annoncé lundi les secouristes, après que l'épave eut été renflouée. Un précédent bilan faisait état de 20 morts.

Le Sabit Al Hasan a coulé dimanche en fin d'après-midi à la suite d'une collision avec un cargo plus gros sur la rivière Shitalakhsya, après avoir quitté Narayanganj, à 20 kilomètres de la capitale Dacca, à destination du district voisin de Munshiganj.

Le bateau a été sorti des eaux très polluées de cette rivière lundi midi.

Le bilan est de 26 morts. Nous avons trouvé 21 corps dans le bateau, a déclaré à l'AFP Mustain Billah, un responsable local.

Un membre de la police locale avait déclaré à l'AFP que le traversier était plein de passagers désireux de quitter Narayanganj après que le gouvernement a institué un confinement national de sept jours à partir de lundi pour lutter contre une récente augmentation des cas de COVID-19.

M. Billah a précisé que le navire transportait au moins 46 personnes.

Une vingtaine de personnes ont réussi à nager jusqu'à la berge après le naufrage, a-t-il dit à l'AFP, en ajoutant qu'il se pourrait qu'il y ait encore des personnes disparues. Nous avons ordonné une enquête sur l'accident.

Dipak Saha, chef de la police locale, a indiqué que les recherches avaient été compliquées pendant des heures par une puissante tempête qui a débuté après l'accident.

Des proches des victimes  du naufrage au bord de la rivière  Shitalakhsyaa au Bangladesh.

Des proches des victimes observent les opérations de secours après la collision du «Sabit Al Hasan» avec un cargo sur la rivière Shitalakhsyaa à Narayanganj.

Photo : Reuters / MOHAMMAD PONIR HOSSAIN

Des restrictions

Dans le cadre des mesures de restrictions prises pour lutter contre la pandémie, la circulation des bus, traversiers, trains et avions est suspendue à partir de lundi.

Commerces et centres commerciaux seront fermés pendant une semaine et un couvre-feu nocturne imposé.

Les accidents de bateaux sont relativement fréquents au Bangladesh, un pays zébré d'une multitude de cours d'eau.

Des millions de personnes dépendent de ces embarcations pour le transport, en particulier dans la région côtière méridionale du pays, mais les bateaux sont souvent surchargés et en mauvais état.

En juin de l'année dernière, un traversier a coulé à Dacca après avoir été heurté par un autre bateau, et au moins 32 personnes ont péri.

En février 2015, au moins 78 personnes ont péri quand un navire surchargé est entré en collision avec un cargo dans un fleuve du centre du Bangladesh.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !