•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des acheteurs potentiels font la queue pour une maison à Langley, près de Vancouver

Une file de personnes sur un trottoir.

Des acheteurs potentiels forment une file d'attente à Langley, en Colombie-Britannique, dans l'espoir d'acheter une maison.

Photo : Radio-Canada / Doug Kerr

Radio-Canada

Des acheteurs potentiels ont fait la file jusque sur le trottoir, samedi, dans l'espoir d'acquérir une maison à Langley, en banlieue de Vancouver.

Les personnes en attente visaient la signature d'un accord de prévente afin d'acheter l'une des nouvelles maisons de Latimer Heights, une communauté de 74 acres en construction, d'une valeur comprise entre 739 000 $ et 959 000 $.

Beaucoup de gens sont des investisseurs ou des spéculateurs, ils essaient simplement de [trouver] les unités les moins chères pour les louer plus tard. Mais moi j'achète pour y vivre, explique Abdel Hadar, l'une des personnes en file.

Marché immobilier en ébullition

La concurrence pour des nouvelles maisons comme celles de Latimer Heights illustre l’activité intense du marché immobilier de la région.

Les faibles taux d'intérêt, la demande refoulée et les propriétaires à la recherche de plus d'espace pendant la pandémie stimulent les ventes, selon des intervenants de l'industrie.

Nous avons de nouveau enregistré des records pendant trois mois consécutifs, dit Larry Anderson, président de la Chambre immobilière de la Vallée du Fraser.

Une file de personnes sur un trottoir dans un quartier résidentiel.

Latimer Heights est une communauté de 74 acres en développement, à Langley, en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Doug Kerr

La Chambre immobilière du Grand Vancouver indique, quant à elle, que les ventes dans la région se sont poursuivies à un rythme record.

Elle rapporte 5708 ventes de maisons résidentielles en mars 2021, une hausse de 126,1 % par rapport à mars 2020, et de 53,2 % par rapport à février 2021.

Les zones rurales et les banlieues ont connu les augmentations les plus importantes.

Le président de Vesta Properties, Kent Sillars, qui développe et construit le projet Latimer Heights à Langley, affirme qu'il ne s'attendait pas, il y a un an, à ce que les ventes de maisons atteignent ces sommets.

La demande a certainement augmenté, observe-t-il.

Selon Larry Anderson, à l'heure actuelle, l’offre est tout simplement insuffisante pour répondre à la demande.

Ce que nous espérons, c'est que dès que la vaccination sera bien lancée et que tout le monde se sentira plus à l'aise, nous puissions voir plus de gens mettre leur maison sur le marché.

Avec les informations de Joel Ballard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !