•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des entreprises zéro déchet émergent en Colombie-Britannique

Des aliments dans des bocaux.

Jarr utilise des bocaux pour livrer des produits d'épicerie zéro déchet à Vancouver, North Vancouver, Burnaby et l'île Bowen.

Photo : Gracieuseté de Jarr

Radio-Canada

D'une augmentation des achats en ligne à un appétit accru pour les plats à emporter, la pandémie a ravivé le problème croissant des déchets d'emballage. En Colombie-Britannique, des entreprises zéro déchet émergent pour faire face à ce défi.

Emily Sproule dirige Jarr.co, une épicerie en ligne zéro déchet. L'entreprise basée à East Vancouver livre de tout, du savon aux noix, dans des bocaux réutilisables. Ceux-ci sont mis en rotation par les clients de l'entreprise, qui paient un petit acompte sur chaque pot.

La plupart des articles proviennent de fournisseurs locaux, qui livrent des produits en vrac sans emballage à l'entrepôt de Jarr. Les commandes sont emballées à la demande en utilisant des protocoles sanitaires stricts et livrées à domicile une fois par semaine.

Mme Sproule a commencé à planifier la création de Jarr en avril 2019, après avoir été frustrée par la quantité de déchets d'emballage entrant dans sa maison. L'entreprise a été lancée en mai 2020.

La pandémie a ajouté des obstacles imprévus au lancement, allant de l'apprentissage à domicile lorsque les écoles ont fermé, jusqu’à un boom de la mise en conserve à domicile qui a conduit à une pénurie de pots.

Mais cela a également présenté une lueur d'espoir : un appétit accru pour l'épicerie en ligne, ce qui a joué en faveur de Jarr.

L'entreprise compte des centaines de clients et s'est étendue de Vancouver à Burnaby, North Vancouver et l'île Bowen. Mme Sproule affirme que l'entreprise a aidé à éliminer plus de 5000 emballages en plastique entre juin 2020 et février 2021.

Des entreprises similaires surgissent dans d'autres régions.

Remplissage libre-service

En 2018, Andy Chou a lancé Drinkfill, un dispensaire de boissons artisanales en libre-service, car il souhaitait réduire les emballages à usage unique. Lorsque la pandémie a mis sur pause les stations de remplissage de kombucha, M. Chou s'est tourné vers les produits de nettoyage.

C’est là qu’apparaît Soap Stand, un dispensaire en libre-service ressemble à un guichet automatique avec un robinet pour distribuer du savon à vaisselle, du détergent à lessive et d'autres produits de nettoyage liquides fabriqués localement dans des contenants réutilisables.

M. Chou se décrit comme quelqu'un qui se soucie profondément de l'environnement, mais peut être un peu paresseux. Il voulait faire en sorte qu'il soit très facile pour quelqu'un comme moi de descendre ou d'aller au coin de la rue à l'épicerie pour faire le plein de produits de nettoyage réutilisables et dépourvus de plastique à usage unique.

Les produits de Soap Stand sont environ 35 % moins chers que leurs homologues en rayon. Actuellement, vous pouvez trouver un stand de savon chez Famous Foods à East Vancouver. M. Chou dit qu'il est en pourparlers pour amener Soap Stand à d'autres épiciers indépendants de la Colombie-Britannique.

Avec les informations d’On the Coast et de Margaret Gallagher

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !