•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

The Walking Dead : fin d'une saison marquée par la pandémie

Un zombie en tenue de soldat américain rampe sur le sol dans la forêt.

La 11e saison de « The Walking Dead », qui est attendue plus tard cette année, sera également la dernière de la série.

Photo : Page Facebook de The Walking Dead

Agence France-Presse

La dixième saison de The Walking Dead s'achève dimanche, au terme d'un parcours mouvementé de 19 mois marqué par la pandémie qui a changé le cours de la série, avant le grand finale de la saison 11.

Alerte au divulgâcheur : pour ceux et celles qui ne sont pas à jour dans la série, la suite de ce texte dévoile quelques intrigues des dernières saisons.

Un peu plus de 10 ans après ses débuts, l'adaptation télévisuelle de la bande dessinée du même titre n'a pas encore livré tous ses secrets, et si le héros Rick Grimes a disparu, Daryl, Carol et Michonne bataillent toujours contre les zombies.

Si elle est loin des audiences de sa grande époque, The Walking Dead conserve un noyau d’adeptes et demeure la série la plus regardée sur le câble américain, hors chaînes à option comme HBO.

Un tournage sous contraintes

Elle est plus pertinente que jamais avec la pandémie, fait valoir à l'Agence France-Presse (AFP) Paola Lazaro, nouvelle venue cette saison dans le rôle de Juanita Sanchez, alias Princess. La série nous apprend comment reconstruire une société après que tout a été mis par terre.

The Walking Dead met en scène les aventures des rares personnes à avoir survécu à une catastrophe déclenchée par un virus transformant les morts en zombies affamés de chair humaine, eux-mêmes contagieux.

La pandémie a pesé sur le tournage, interrompu durant de nombreux mois avant de reprendre pour six épisodes réalisés sous contraintes sanitaires.

Moins de personnages à l'écran, des scènes à deux ou à un seul personnage plus nombreuses : J'y vois un côté proche du théâtre, explique Paola Lazaro, qui est aussi dramaturge et qui a été mise en vedette dans l'un des épisodes. On explore loin dans [la vie] des personnages, et il y a des monologues. [...] C'était un régal pour moi.

Tout comme dans le dernier épisode de la saison 10 avec l'inquiétant Negan, cette onzième saison de The Walking Dead distille aussi des éléments biographiques supplémentaires sur les personnages principaux.

Une autre série dérivée

Princess sera-t-elle de la saison 11, attendue plus tard cette année et qui s'étendra jusqu'en 2022? Je ne sais pas, répond Paola Lazaro. Dans une série qui n'hésite pas à supprimer des personnages clés, les certitudes sont rares. J'y vais mot après mot, un instant après l'autre.

Même après 2022, les zombies resteront dans les environs, dans une série dérivée centrée sur les personnages de Daryl Dixon et de Carol Peletier, et attendue en 2023. Sans compter les deux qui sont déjà à l'écran, Fear the Walking Dead et The Walking Dead: World Beyond.

Les gens ont grandi avec cette série, dit Paola Lazaro pour expliquer l'attachement des fans. Ils sont tombés amoureux de ces personnages, qui font un peu partie de leur famille maintenant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !