•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’hôpital d’Edmundston commence à transférer des patients

Le Nouveau-Brunswick signale 11 nouveaux cas de COVID-19 et une hausse des hospitalisations.

Une infirmière aperçue par la porte entrabâillée de l'unité des soins intensifs d'un hôpital.

Depuis jeudi, le nombre d'hospitalisations liées au coronavirus a plus que triplé au Nouveau-Brunswick.

Photo : Reuters / Benoit Tessier

Radio-Canada

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick annonce dimanche la découverte de plusieurs cas additionnels de COVID-19, la majorité dans la région d’Edmundston, ainsi qu’une nouvelle hausse des hospitalisations liées au coronavirus.

9 des 11 nouveaux cas de COVID-19 signalés sont situés dans la région d’Edmundston, désignée comme la zone 4 de la province. Deux sont en lien avec des cas antérieurs, mais tous les autres font l’objet d’une enquête de la santé publique pour en déterminer la provenance.

Les deux autres nouveaux cas ont été dépistés dans la région de Saint-Jean. Un est lié à un cas antérieur et l’autre, à un voyage.

Selon le ministère de la Santé, 517 tests de dépistage ont été effectués dans la journée de samedi.

Record d’hospitalisations

La devanture d'un hôpital.

L'Hôpital régional d'Edmundston le 8 mars 2021.

Photo : Radio-Canada / Bernard LeBel

Dans son rapport quotidien dimanche, en début d’après-midi, le gouvernement du Nouveau-Brunswick indiquait de 15 personnes atteintes de COVID-19 étaient hospitalisées dans la province, dont 7 aux soins intensifs, le total le plus élevé depuis le début de la pandémie.

C’était une hospitalisation de plus que samedi, et presque quatre fois plus qu’avant le congé de Pâques.

Transferts de patients

Ce nombre d'hospitalisations aurait augmenté durant la journée et la Dre France Desrosiers, présidente-directrice générale du Réseau de santé Vitalité, a confirmé que le transfert de patients de l’Hôpital régional d’Edmundston vers d’autres hôpitaux est inévitable si la tendance des derniers jours se maintient.

Surtout des patients non-COVID pour l'instant, mais on s'attend dans les prochaines 24 à 48 heures d'avoir à transférer des patients COVID, a dit la Dre Desrosiers en fin d’après-midi, dimanche.

Les transferts ont débuté, a-t-elle dit. Un patient de l’hôpital d’Edmundston, qui ne souffre pas de COVID-19, a été déplacé vers le Restigouche.

France Desrosiers sur un fond bleu et devant le logo de Vitalité.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La Dre France Desrosiers, présidente-directrice générale du Réseau de santé Vitalité, en entrevue à Radio-Canada le 4 avril 2021.

Photo : Radio-Canada

On sait qu'on a atteint la limite acceptable de soins COVID pour des nouveaux patients à Edmundston, a-t-elle déclaré. Il y a actuellement 8 patients sur ventilateur, et 8 autres patients, dont plusieurs sont instables à l'unité COVID.

Pour les prochains patients COVID qui auront besoin d'une admission [à l'hôpital d'Edmundston], on prévoit de les transférer vers la région de Fredericton, a indiqué la dirigeante de Vitalité.

La plupart des cas actifs dans la zone 4

Malgré le rétablissement de deux autres personnes qui avaient contracté la maladie, le bilan continue de s’alourdir au Nouveau-Brunswick. Il y a 162 cas actifs connus des responsables de santé publique, 9 de plus que la veille. 

La région d’Edmundston à elle seule recense 136 de ces 162 cas actifs.

Cas confirmé dans une école

Le gouvernement provincial indique par ailleurs qu’un cas de COVID-19 a été confirmé à l’école Loch Lomond de Saint-Jean.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.